fbpx
Current track

Title

Artist

Background

Ca s’est passé un… 23 juin : Wall-E

Ecrit par le 23 juin 2019

2008 : Première mondiale du film WALL-E de Pixar à Los Angeles

Wall-E

Petit retour en arrière. Disney avait été pionnier des films en prises réelles avec inclusion d’animation. Le neuvième des studios Pixar sera, lui, le premier long métrage d’animation à contenir des scènes en prises de vues réelles.   Sa particularité ? Envisager le futur.  Nous partons à la suite d’un petit robot de forme cubique nommé WALL-E.  Son job ? nettoyer la Terre des déchets laissés par l’homme. Et il est le dernier à fonctionner encore. Le dernier ?  Pas tout-à-fait, car il fait la rencontre d’une jolie machine nommée Eve qui est tout son contraire : douce, délicate, tout en rondeur. Et sans doute les robots peuvent-ils faire preuve d’amour, puisque voilà qu’il va la suivre dans l’espace. Une aventure qui va changer le destin de l’Humanité.

Wall-E

La Genèse

C’est lors d’une séance de travail pour Toy Story 2 que l’idée de ce film a surgi : « Et si les humains quittaient la Terre et oubliaient de déconnecter le dernier robot ? ». Et la question fait son chemin dans la tête d’Andrew Stanton, pour en arriver à cette originalité et, en même temps, merveilleuse leçon de vie. « Ce robot est seul. Et la seule réponse à cette solitude est l’amour. ».  Il faudra quinze ans pour faire aboutir le concept…

Wall-E

De l’aveu de son créateur, le personnage de WALL-E est inspiré d’un binoculaire monté sur une boite.  Le but était vraiment de percevoir le caractère d’objet derrière son allure.  On lui trouve cependant fréquemment une ressemblance avec Johnny 5 du film Short Circuit. 

Wall-E

Un film pas comme les autres …

Dans Wall-E, les robots se révèlent plus humains que les Hommes. Cette leçon est évoquée dans le générique de fin à travers une série d’œuvre d’art qui présente la reconstruction de l’humanité sur Terre, aidée des robots en parallèle avec les étapes de l’Histoire humaine en reprenant le style graphique associé à l’époque considérée comme les peintures rupestres de la Préhistoire, la peinture d’Égypte antique, les mosaïques romaines ou encore la Renaissance.

L’accueil du public et de la critique sera immédiat. Si bien que le film recevra le Golden Globe du meilleur film d’animation, le Prix Hugo pour le meilleur long-métrage dramatique et l’Oscar du meilleur film d’animation.

Wall-E

Le 23 juin c’est aussi…

En 1956 : Ouverture de l’attraction Skyway à Disneyland

Skyway était un véritable tramway aérien qu’avait voulu Walt Disney en personne.  Les cabines volantes permettaient aux visiteurs de se déplacer de Fantasyland à Tomorrowland à 30 m au-dessus du sol, tout en offrant des vues intéressantes sur le château de la Belle au bois dormant, le Matterhorn et Autopia.

En 1963 : Ouverture de l’attraction Enchanted Tiki Room à Disneyland

Ce qui devait être à l’origine un dîner spectacle deviendra le premier spectacle à inclure des audio-animatronics.  C’est un grand spectacle musical hawaïen qui était présenté par quatre aras aux plumages caractérisant leur pays d’origine qui prenait place dans une grande hutte polynésienne reconstituée. Le tout sur le fameux airs Tiki Tiki Room des frères Sherman.

Mais c’est aussi …

En 1989 : Ouverture de l’attraction Delta Dreamflight au Magic Kingdom

L’histoire de l’aviation version bande dessinée. Voilà ce qui était proposé aux visiteurs dans un décor simple comprenant quelques audio-animatronics et des effets de projection.

En 1989 : Première mondiale du film Chérie, j’ai rétréci les gosses aux États-Unis

Wayne Szalinski est un personnage aussi attachant que loufoque. Le cerveau toujours en ébullition, ce savant a mis au point une machine capable de miniaturiser la matière.  L’aventure tourne au drame quand la machine réduit à la taille d’une tête d’épingle ses enfants et ceux des voisins…

En 1995 : Sortie nationale du film Pocahontas, une légende indienne aux États-Unis

Pocahontas est une princesse indienne, héroïne du 45e long-métrage d’animation des studios Disney. L’histoire s’inspire directement de la réalité. En l’an 1607, La belle Pocahontas aura-t-elle le pouvoir d’éviter la guerre entre les colons anglais et son peuple, les Powhatan, et de sauvegarder ainsi ses amours avec le fringant aventurier John Smith, qui accompagne les colons ?


Commentaires

Laisser un commentaire