En ce moment

Titre

Artiste

Background

29 secrets pour les 29 ans de Disneyland Paris !

Écrit par sur 12 avril 2021

En 29 ans, Disneyland Paris a eu pas mal de secrets en son sein. Nous vous avons listés 29 d’entre eux dans notre article pour fêter l’anniversaire du parc…

secrets Disneyland Paris 29 ans

1 – Paris … une évidence ?

Que nenni … Mickey a bien hésité pour poser ses valises … Entre l’Espagne et la France, son cœur balance.  C’est que Barcelone et Alicante avaient tout pour plaire … Le soleil… La Méditerrannée …

Mais la France est une destination touristique de choix et les conditions d’accès sont optimales.  Tout se jouera à l’été 1985 … et en décembre l’accord était signé … le parc sera parisien !

secrets Disneyland Paris 29 ans

2 – Des débuts hésitants

À son ouverture en 1992, Disneyland Paris a beaucoup souffert de la différence culturelle entre les États-Unis et l’Europe. Le modèle américain ne pouvait s’exporter sans heurt… Et le management 100% américain importé entraînera une série de bévues culturelles … Surtout en matière de restauration… Les Européens ne pouvaient accepter le manque de vin à table ni la qualité médiocre de l’offre de restauration … dans le pays de la gastronomie !

secrets Disneyland Paris 29 ans

Les corrections seront apportées de telle sorte que le parc reste Disney tout en intégrant la culture du vieux monde !

3 – Disneyland Paris en chiffres

Ces chiffres ne sont pas vraiment secrets, mais on les connait peu. Disneyland Paris c’est :

  • Plus de 15,1 millions de visiteurs par an … Plus de 350 millions depuis l’ouverture du parc !
  • 14 heures de spectacles vivants par jour sur les 4 scènes permanentes de spectacles.
  • 59 attractions, 63 boutiques, 7 hôtels Disney et le Disney® Village.
  • 2 centres de conventions accueillants plus de 850 événements par an.
  • 68 points de restauration : bar, buffets, service à table 21 millions de repas servis par an, premier restaurateur français (soit 57 500 repas par jour).
  • 3 000 fournisseurs, français et internationaux, pour 13,7 milliards d’achats de marchandises depuis l’ouverture.
  • 15 000 « Cast Members » représentant plus de 100 nationalités différentes parlant 20 langues
  • 500 corps de métiers différents.
  • 1,7 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2019.
secrets Disneyland Paris 29 ans

4 – Bienvenue chez Walt !

« A partir d’ici, vous quittez le présent et entrez dans le monde de l’histoire, des découvertes et de la fantaisie éternelle. »

En arrivant dans Main Street, U.S.A. on entre de plein pied dans un véritable symbole de l’Amérique du Nord au tournant du siècle. Lampes à gaz, tramways tirés par un cheval et vieilles automobiles, cette porte d’entrée de notre Parc nous transporte chez Walt Disney lui-même … Dans la petite ville de Marceline où il passa son enfance…

secrets Disneyland Paris 29 ans

5 – Main Street USA … la longue avenue jusqu’au Château

Une fois entré dans le parc, il nous semble bien loin son emblématique Château !  Et pourtant l’espace qui nous en sépare n’est que d’une centaine de mètres … Voilà un des secrets de la science ! Pour réussi cette prouesse, les Imageneers ont réunis toutes les techniques de la perspective forcée.  Pour nous plonger dans cette illusion, ils ont commencé par créer une rupture en nous forçant un passage sous un plafond bas … c’est la gare qui remplit ce rôle.

A lire également
Bella Notte : journée mondiale de la cuisine Italienne aujourd'hui

Ensuite, dès l’entrée dans la rue, tout concourt à l’illusion d’optique … Des façades qui vont en s’évasant … Un Château qui attire l’œil … Des étages figurés par des fenêtres incroyablement basses … Les secrets de l’illusion…

secrets Disneyland Paris 29 ans

En effet, les bâtiment de Main Street semble vraiment comporter 3 étages… Ils n’ont en fait que sur 2 étages… Portes et fenêtres ont été empilées au-dessus du rez-de-chaussée afin de nous donner une impression de hauteur.

secrets Disneyland Paris 29 ans

A l’inverse, lorsque l’on quitte le parc, la sortie semble plus proche !

Main Street n’est pas le seul endroit qui a profité de cette perspective.  Ainsi, Hollywood Boulevard, aux Walt Disney Studios, utilise le même procédé pour donner l’illusion de profondeur.

secrets Disneyland Paris 29 ans

6 – La boutique du barbier

A Disneyland Paris, comme dans tous les parcs Disney, un véritable barbier peut s’occuper des plus belles barbes et moustaches.  Mais savez-vous qu’il s’agit là d’un hommage de Walt Disney à son père qui exerçait cette profession ? 

A Paris, le décor du salon de Dapper Dan’s Hair Cuts réunit l’ensemble du mobilier et des accessoires authentiques achetés à un barbier de Chigaco à la retraite.

secrets Disneyland Paris 29 ans

7 – Une prouesse acoustique

Délicate et discrète, cette petite boutique sur Main Street est l’endroit où trouver le cadeau idéal.  Les enfants adoreront observer cet artiste qui fait jaillir les plus jolies figurines de sa pâte de verre.

Un magnifique dôme en vitraux soutenue par des colonnes classiques décorées abrite une jolie collection d’objets délicats de verre ou de porcelaine.

secrets Disneyland Paris 29 ans

Mais ce n’est pas le plus étonnant du lieu. Les secrets de ce lieu sont plutôt sonores.  L’immense coupole de la boutique du Harrington’s possède une acoustique très particulière.  Essayez donc … Placez-vous face à face aux extrémités de la coupole.  Vous pourrez converser comme si vous étiez proches !

A lire également
Les 101 numéros utiles de Disneyland Paris

8 – Un château exceptionnel

Dans le pays des châteaux et ses secrets, celui de Disneyland devaient être exceptionnel… incomparable face au patrimoine français.  Voilà pourquoi, le château parisien est le plus fantaisiste des chateaux des parcs Disney à travers le monde. 

Et pour son allure élancée, les Imageneers se sont inspiré de la silhouette … du Mont Saint-Michel !

9 – Une véritable star

Le château est certainement le bâtiment le plus photographié dans le parc.  Aussi était-il important qu’il ne soit jamais à contre-jour lorsque l’on arrive de Main Street … quel que soit le moment du jour.  Voilà pourquoi il fut, comme dans tous les parcs Disney, orienté vers le sud ! Un autre de ses secrets pour rester l’un des lieux les plus magnifiques du parc.

10 – Rose bonbon

Pourquoi le Château français est-il beaucoup plus rose que ses semblables ?  Un autre de ses secrets : dans la conception, tous a été minutieusement pensé.  Et si le château de Disneyland Paris possède des teintes roses, il faut en chercher la raison dans ce ciel régulièrement gris en France…

11 – Une inspiration très française

Le château est une jolie synthèse du patrimoine architectural français.  C’est le cas de la galerie de la Belle au Bois Dormant.  Tout autour du parcours, de merveilleuses colonnes torsadées en forme d’arbre soutiennent ce plafond.  Elles sont l’idée de l’Imagineer Tom Morris.  Il nous apprend qu’il trouva l’inspiration avec la colonne salomonique de l’Eglise Saint-Séverin, au cœur du quartier Latin de Paris.

12 – Un château qui vaut de l’or

Avez-vous remarqué comme ce château brille dès qu’un petit rayon de soleil le touche ?  C’est que toutes les flèches ont été dorées à la feuille avec de l’or 24 carats. Les secrets de son éclat ! Et il en est de même pour les toitures de It’s a Small World !

13 – L’art de la lumière

Contrairement à beaucoup de parcs, Disneyland se caractérise par une recherche d’authenticité.  C’est pourquoi, lorsque les Imageneers commencent la construction du Château, ils vont rechercher les meilleurs artisans pour en assurer le réalisme.  C’est ainsi que pour les vitraux, ils persuaderont Paul Chapman d’en assurer la création.  Malgré ses 80 printemps, l’artiste verrier qui travailla pour pour la Reine et assura la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, supervisa la mise en lumière du Château à travers une suite de vitraux.  Le travail fut réalisé par des maîtres verriers selon la même technique artisanale qu’au Moyen Âge… Des mois de travail pour chacun d’eux… Plus de 200 types de verres de différentes matières et couleurs… Plus de 3000 pièces assemblées !

Mais recherchez donc ce vitrail si particulier … Il change seul d’apparence au fil du temps … Tantôt un bouton de rose… Tantôt colombes enlacées.  Il présente ainsi les cadeaux fais à la jeune princesse … une rose pour sa beauté … les colombes pour le don du chant …

A lire également
Voitures : Les Stars ont parfois quatre roues à Disneyland Paris !

14 – Des photos surprenantes

A Disneyland, les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent, sinon ce ne seraient pas des secrets … C’est vrai dans le château, lorsque vous croisez les deux gardes endormis … L’un ronfle … l’autre pas … Mais ils se ressemblent tellement … Vraiment ?  Prenez donc votre appareil et photographiez-les. 

A ce moment, l’un prendra une teinte rose tandis que l’autre se pare de bleu … Etrange n’est-ce pas ?

Et n’essayez pas de tirer le portrait de cette statue de corbeau … ses yeux en deviendraient rouges de colère !

15 – Le dragon de Merlin

Fantasyland, c’est LE royaume des personnages des Classiques Disney.  Pourtant, ce land enchanteur abrite toutefois un animal fabuleux, unique au monde. Le château de Disneyland Paris est le seul à l’abriter. Il s’agit du Dragon, dont la tanière se situe sous Le Château de la Belle au Bois Dormant. Quel est le rapport avec la Belle ?  Aucun ! Directement accessible par un escalier partant de la boutique Merlin L’Enchanteur, cette retraite atteste des liens entre la créature et le magicien.  C’est l’Enchanteur, effectivement, qui lui a trouvé là un confortable refuge.

Quand le Parc Disneyland a ouvert, le Dragon était le personnage Audio-Animatronic le plus grand au monde… 3 mètres de haut… Plus de 24 mètres de long … Et près de 2 tonnes ! Voilà un ami avec lequel il faut mieux ne jamais se fâcher !

16 –  Plein les yeux … pleins les oreilles

Entrer dans le monde de Disneyland, c’est un émerveillement visuel de chaque instant … mais, parmi ses secrets, avez-vous remarqué que l’univers sonore du parc était tout autant travaillé ?

Outre les musiques qui rythment la journée, la vie des habitants y est illustrée même si on ne les voit pas.  Tendez l’oreille lorsque vous passez près de la boutique du glacier Gibson Girl… Vous entendrez la leçon de piano donnée à l’étage.

Sortant du puits de Frontierland, ce sont les coups de pioche venant de la mine qui résonnent… Et plus sinistres sont les battements de cœur sortant de de la grande tombe en marbre dans le cimetière de Boot Hill.

A lire également
Les films qui ont inspiré Main Street, U.S.A.

Et si votre curiosité l’emporte, décrochez le vieux téléphone situé dans la boutique New Century Notions Flora’s Unique Boutique… Vous surprendrez les conversations entre les habitants !

17 – Pas de journée au parc sans parade

C’est dans le bâtiment Simba, à l’extérieur du parc que se cachent les secrets des parades.  Si, lorsque vous entrez, une odeur de barbe à papa vous saute au nez, c’est probablement parce que le char d’Alice au Pays des Merveilles est à proximité.  En effet, certains chars de la parade ont la particularité d’exhaler des parfums tout autour d’eux.

Savez-vous que les acteurs sont multi-tâches ?  Ils peuvent endosser près de cinq rôles, changeant chaque semaine de personnage.  Cela demande à chaque fois, il faut réviser gestuelles et pas de danse ! 

Mais ils ne sont pas les seuls à détenir de petits secrets et à revoir leurs gestes minutieusement.  Conduire les engins se révèle être d’une précision extrême … Il n’est pas rare que le conducteur n’ait aucune visibilité sur son trajet.  Ainsi, pour diriger les chars de la parade de Mickey, ils devaient utiliser des caméras pour la visualisation de l’environnement sur des écrans de contrôle.

18 – Disney Fashion

Personnages, attractions, vitrines, cast members, parades… La magie du parc ne serait pas sans une équipe de près de 100 personnes qui se consacre à l’art du costume à Disneyland Paris. 

Et la réserve de costumes à Disneyland Paris, c’est près de 250.000 vêtements en stock… Le plus grand dressing d’Europe.  Et ce travail s’approche de l’art… Pour créer ses 5000 costumes par an, l’atelier de couture du parc consacre parfois plus de 200 heures de travail pour la confection d’une robe !

19 – On ne chique pas !

Envie d’une petite douceur ?  Vous trouverez des sucreries dans la plupart des boutiques du parc.  En particulier au Boardwalk Candy Palace, au milieu de Main Street USA.  Dans ce temple de la confiserie, comment ne pas succomber aux bonbons savoureux aux mille couleurs.  Véritable caverne d’Ali Baba, on y trouve des trésors d’inventivité et de saveurs… Du chocolat au caramel en passant par les sucettes … Mais pas de chewing-gum.  Pas de chewing gum ?

Pas plus de succès à la Confiserie des Trois Fées, où les marraines fées proposent leurs bonbons au milieu de troncs noueux, de vitraux et de belles poutres en bois.

A lire également
Véhicules : Les Stars ont parfois quatre roues à Disneyland Paris !

Eh non … Pas de chewing gum à Disneyland qui veut garder le site aussi propre que possible.

20 – La chasse aux « Mickey »

Mickey, qui est un petit farceur, s’est caché un innombrable nombre de fois dans son parc.  Cest représentations de la petite souris sont dissimulées dans les attractions, dans les hôtels, dans les restaurants… bref, dans les moindres recoins de Disneyland Paris.

Certains sont voulus par Disney… D’autres montrent l’imagination créatives des guests. 

La prochaine fois que vous irez à Disneyland … Partez donc à la recherche de ces « hidden » Mickeys dans les décors … sur les portes ou les fenêtres … les moquettes ou les rambardes … partout où se pose votre regard.  Allez … en voici quelques-uns en cadeau …

21 – Animaux … oui ou non ?

Crapauds, grenouilles ou salamandres… Hérissons, lapins ou écureuils … Mésanges ou canards … Environ 120 espèces animales qui évoluent plus ou moins de discrétion à Disneyland.

Pour gérer l’intrusion d’animaux sauvages, un service spécial a été créé.  Le service « Faune sauvage » va donc capturer des centaines de lapins de garenne chaque année, pour être relâchés à l’extérieur.  Ce métier peut apporter des surprises étonnantes.  Comme ce jour, où les employés sont tombés nez à nez avec… un renard.  Le chenapan se cachait dans l’attraction « Peter Pan ».

22 – Toujours plus beau

Quand le temps passe, il arrive que des rénovations soient nécessaires.  Pour réparer les éléments de décors usés, les animatroniques fatigués, les chevaux de bois défraîchis, un atelier d’artisans s’active chaque jour.  Peintres, menuisiers ou autres sculpteurs assurent ainsi que le moindre détail sera préservé.  En effet, chaque jour, ils font l’état des lieux des interventions nécessaires pour que le temps n’aie pas de prise sur le parc !

23 – Un cruel véhicule

La verrons-nous encore ?  Elle trônait à l’entrée de l’attraction Studio Tram Tour : Behind the Magic dans le parc Walt Disney Studios.  Elle, c’est une superbe limousine noir et blanche… Une luxueuse Panther De Ville dans laquelle Cruella d’Enfer, interprétée par Glenn Close voyageait dans le film « Les 102 Dalmatiens ».

24 – D’un bout à l’autre …

Disneyland Paris, l’un des plus grands complexes touristiques, occupe une surface de 22,30 km² !  Le tout est inscrit dans un cercle routier … le « boulevard circulaire ».  Son rôle ?  Desservir les deux parcs, bien sûr, mais aussi Disney Village, les 7 hôtels du parc, la dizaine d’hôtels partenaires, un golf, des centres commerciaux… et les résidences temporaires où se trouvent les studios réservés aux salariés du groupe.

A lire également
MagicPass : votre accès 24h/24 à la magie de Disneyland Paris

Pour se déplacer dans cet immense complexe, les cast members utilisent un réseau interne de bus aux arrêts évocateurs … comme « Pluto Gate.

25 – Mickey … seul maître à bord

Mickey est unique … C’est bien connu.  Pour préserver la magie des rencontres, vous n’en rencontrerez qu’un seul dans le parc … le vrai !

26 – Des personnages muets

Mickey, Minnie et tous les personnages adorent venir rencontrer leurs guests dans le parc pour une petite photo souvenir.  Par contre, pas question d’engager la conversation… toujours pour préserver la magie du moment et ne pas décevoir les enfants qui connaissent par cœur les voix de leurs personnages favoris.

Cette règle a toutefois été levée depuis peu dans les parcs américains.  Mickey, Minnie et Donald ont en effet reçu la permission de converser avec les visiteurs.  Verrons-nous cette innovation à Disneyland Paris ?  Wait and see …

27 – Un parc au vert

Disneyland Paris est un joli jardin.  Avec une riche flore, l’environnement végétal participe à l’émerveillement des visiteurs.  Et les moyens sont réunis pour cela … 35 000 arbres, 450 000 arbustes du monde entier et un million de fleurs plantées chaque année réunissent plus de 450 espèce végétales différentes !

28 – Des fenêtres très parlantes

Si vous êtes à la recherche de ces petits détails qui font la richesse de Disneyland, levez donc les yeux sur les fenêtres de Main Street USA.  Les Imagineers ont truffés les panneaux vitrés d’allusions aux légendes Disney.  Il s’agit de personnes qui ont fait de l’univers Disney l’endroit magique que nous connaissons.

29 – La mariée est toujours là

Et si les fenêtres de Disneyland sont si « parlantes », que dire de celles de Phantom Manor ?  Observez-les attentivement … Surtout à a nuit tombée… Peut-être pourrez-vous y apercevoir Mélanie Ravenswood, dans sa robe de mariée.  Il se chuchote qu’elle atten encore l’arrivée de son fiancé …


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *