fbpx

Ca s’est passé un… 31 mai : Space Mountain De la Terre à la Lune

Ecrit par le 31 mai 2019

1995 : Inauguration de Space Mountain : De la Terre à la Lune

Space Mountain : De la Terre à la Lune

L’homme a, depuis toujours, un attrait pour l’espace et rêve d’y voyager.  The Walt Disney Company l’a bien compris et voilà qu’en 1975, le premier voyage interstellaire est proposé au Magic Kingdom de Walt Disney World Resort.  Deux ans plus tard, ce sont les visiteurs du Parc californien qui embarquent suivi en 1983 par le public de Tokyo, et en 1995 par ceux du parc parisien.

Space Mountain : De la Terre à la Lune
L’idée du Maître…

Mais l’idée de cette attraction pointe son nez dès 1964 quand Walt Disney lui-même propose une attraction de type montagne russe se déroulant dans l’obscurité.  L’ouverture était programmée pour 1967.  Mais le décès du papa de Mickey laissera le projet à l’abandon pendant quelques années, The Walt Disney Company préférant concentrer son énergie au nouveau parc à thèmes qui devait ouvrir ses portes en 1971 : le Magic Kingdom de Walt Disney World Resort.  Le projet revient donc sur la table dans le début des années 70.  La construction débute en 1974 dans le Tomorrowland qui ne manque pas de place, et l’attraction accueille ses premiers visiteurs en janvier 1975.

Space Mountain : De la Terre à la Lune
Et à Paris…

Le contexte est différent quand on pense à la construction du Space Mountain dans le parc parisien.  Les finances sont en baisse. Il faut une idée d’envergure pour relancer la machine.  La montagne russe doit prendre place dans Discoveryland, un land dédié aux grandes découvertes.  Dans cet esprit, c’est le livre de Jules Verne qui doit servir de support : De la Terre à la Lune. L’auteur est déjà très présent d’ailleurs dans Le Visionarium – Voyage à Travers le Temps où il s’entretient avec H. G. Wells

Space Mountain : De la Terre à la Lune

D’un point de vue technologie, Space Mountain – De la Terre à la Lune est une copie des versions précédentes. Mais le contexte dans lequel on plonge le visiteur est très différent.  S’inspirant de l’histoire de Jules Verne, nous suivons les aventures du président du Gun Club de Baltimore, Impey Barbicane, qui décide d’envoyer un boulet sur la Lune. Quand Michel Ardan propose plutôt la construction d’un projectile creux dans lequel des hommes pourraient se tenir pour aller sur la Lune.  Cette histoire va, bien sûr, avoir une influence importante sur le design.  Contrairement aux autres attraction, le canon est externe au dôme, répondant d’ailleurs à une idée de Walt en 1966 !  Et si l’on pense au dôme, le parc parisien accueille le plus imposant de tous.  Petite digression toutefois dans l’attraction, c’est l’évocation de travail du cinéaste Georges Méliès par la célèbre représentation de la Lune de l’attraction, inspirée directement de celle de son film Le Voyage dans la Lune.

Et pour conclure…

L’attraction est loin donc d’être une pâle copie des versions américaines et japonaise. Space Mountain – De la Terre à la Lune intègre les références propres à la culture française. Ce qui en fait une attraction à grands frissons de grande qualité est véritablement unique en son genre.  Aujourd’hui, les références ont changé et le voyage dépasse la Lune pour se diriger en plein dans La Guerre des Etoiles…

Le 31 mai c’est aussi …

En 2008 : Ouverture de l’attraction Toy Story Midway Mania aux Disney’s Hollywood Studios

Ce parcours scénique se parcourt dans des véhicules, dos à dos par paires. L’attraction reprend les jeux de fêtes foraines et de kermesses.  Les personnages de Toy Story y sont mis en scène.  Les visiteurs disposent de lunettes pour anaglyphes. Ils permettent une immersion totale dans le jeu tenteront de réaliser le score le plus important.


Commentaires

Laisser un commentaire


DLRP

Current track
TITLE
ARTIST

Background