fbpx
Current track

Title

Artist

Background

Analyse féerique : Maléfique

Ecrit par le 7 novembre 2019

Avec la sortie du deuxième film qui lui est consacré, Maléfique est actuellement bien présente dans nos esprits. Mais qui est réellement cette fée noire ? Analyse d’un personnage à présent emblématique…

Première apparition

Le personnage de Maléfique apparaît pour la première fois chez Disney en 1959 avec la sortie de « La Belle au bois dormant » en film d’animation. On y découvrait alors une méchante frustrée de ne pas avoir été invitée au baptême de la petite Aurore, et qui pour se venger lui avait jeté un sort : le jour de ses 16 ans, la jeune fille se piquerait le doigt à un fuseau et tomberait dans un sommeil éternel dont seul un baiser d’amour sincère pourrait l’en sortir.

Avec son fidèle corbeau et ses répugnants compagnons, Maléfique forcera le destin afin que la malédiction s’accomplisse. Heureusement, le prince Philippe retrouvera sa belle et la réveillera. Mais pour cela, il dû d’abord  affronter Maléfique qui s’était transformée en dragon.

maléfique

Un film rien que pour elle

En 2014, un film live-action lui ai entièrement consacré. Notre vision de la fée noire change alors, les pendules sont remises à l’heure. On découvre alors que si Maléfique a lancé cette malédiction, ce n’est pas par jalousie, mais par vengeance. En effet, le père d’Aurore, afin de devenir roi, lui a coupé les ailes. Maléfique, qui avait toujours été gentille et prévenante avec les habitants de la Lande, s’est alors révélée méchante et effrayante.

maléfique

En 2019, dans « Maléfique : le pouvoir du mal », Maléfique découvre ses semblables et doit reconquérir le cœur d’Aurore. Son personnage a encore plus d’ampleur et d’impact que dans le premier film. Elle en impose et elle est majestueuse

 Analyse vestimentaire

Dans «  La belle au bois dormant », Maléfique a la peau verdâtre, des cornes, un sceptre qui lui permet de jeter ses maléfices, et elle est accompagnée de son corbeau. Elle joue la méchante, et réussi, en effet, qui , enfant, n’a pas eu peur de cette maudite magicienne ?

maléfique

Dans le film qui lui est consacré, Maléfique est incarnée par Angelina Jolie, elle est très pâle a les cheveux très foncés, et couvre ses cornes d’une peau de serpent noire. Elle porte toujours une longue robe noire, garde son sceptre près d’elle et trouve « Diaval » un corbeau, qu’elle transformera à plusieurs reprises, en humain, puis en dragon notamment. Dans « Maléfique : le pouvoir du mal », il sera même transformé en ours !

maléfique

 Caractère

Le personnage a bien changé entre le film d’animation et le live action. En 1959, Maléfique était dure, méchante froide, n’éprouvait d’autre émotion que la haine et la colère. Durant tout le film ses traits sont durs, jamais nous n’apercevons l’once d’un sourire, même lorsqu’elle rit, cela est plus proche du rictus.

Alors qu’en 2014, et en 2019, on découvre un personnage humain, qui éprouve de l’amour, de la haine, de la sympathie, de la tristesse. Elle sourit lorsqu’Aurore joue, elle pleure lorsque celle-ci s’éloigne elle. Durant toute l’enfance d’Aurore, la fée noire l’a surveillée, et c’est ainsi que son bon côté a repris le dessus, et Maléfique a ressenti beaucoup de sympathie pour Aurore, elle finira même par la sauver elle-même de la malédiction.

Lorsque Maléfique doit diner avec les parents de Philippe, tous les parents ayant du rencontrer ceux de leur futur beau-fils/ future belle-fille ont pu s’identifier au malaise qu’elle a connu. De manière générale, tout le monde a pu s’identifier à Maléfique, car son personnage à été humanisé et notre haine envers elle a été grandement diminuée.

maléfique

La semaine prochaine, je me pencherais sur les 3 autres fées qui ont été importantes pour Aurore : Flora, Pâquerette et Pimprenelle…


Commentaires

Laisser un commentaire