fbpx
Current track

Title

Artist

Background

Blanche-Neige : Un live action, ou comédie musicale ?

Ecrit par le 11 octobre 2019

Le film Blanche-Neige et les Sept Nains va-t-il suivre la tendance ? Rejoindra-t-il le cycle des live actions ?

Souvenirs, souvenirs

Tout le monde connait le premier film d’animation Disney.  Une jeune fille à la peau plus blanche que neige, au cheveux noirs comme l’ébène et aux lèvres rouges comme le sang. Haïe par sa belle-mère, car plus belle qu’elle.  Cette Méchante Reine tentera à plusieurs reprises de l’assassiner. Elle trouve refuge chez des nains.  Elle portera une grande attention à nettoyer leur maison, à les nourrir, à les choyer…

Mais la marâtre est une vilaine sorcière.  A force de ruse, elle arrivera finalement à empoisonner la belle.  Les nains sont dévasté de chagrin.  Heureusement, le « Prince Charmant », qu’elle avait rencontré au début du récit, et dont elle est tombée amoureuse, la retrouve, l’embrasse, et l’emmène sur son cheval blanc.

Blanche-Neige et les Sept Nains

Le début de l’histoire…

Walt Disney attend ses chefs animateurs, un soir, aux studios, après la traditionnelle collation dans un café de l’autre côté d’Hyperion Avenue.  Il les attend et leur raconte cette histoire qu’ont écrite les frères Grimm en 1812.  Il mime chaque scène, décrit les nains, un par un, durant plus de deux heures. « Ce sera notre premier long métrage » déclare-t-il, « un long métrage basé sur un concept étendu des Silly Symphonies, un film très ancré sur la musique ».  Car c’est là son idée fixe. 

Après des années où les studios se sont fait la main sur des cartoons, enfin, une superproduction.  Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le premier long-métrage d’animation de l’histoire du cinéma.  Il y a déjà eu El Apóstol, un film muet argentin, Peludópolis, le premier dessin animé sonore en long métrage et Le Avventure di Pinocchio.  Mais ces trois premiers essais sont réalisés avec des moyens techniques de fortune.

Une révolution …

Blanche-Neige et les Sept Nains, qui sera le premier long-métrage d’animation au monde à la fois sonore et en couleurs, va éclipser ces premières tentatives tant son impact sera retentissant.  Les techniques mises au point sur la série Silly Symphonies feront que ce film, considéré comme un chef d’œuvre, marquera une étape importante dans l’histoire de l’animation et même du septième art.  Une fois terminé, le film est présenté au Carthay Circle Theater d’Hollywood le 21 décembre 1937.  Les célébrités de l’époque feront un triomphe, une standing ovation, à la fin de la projection. Et sur le trottoir, 30 000 badauds attroupés devant le cinéma déjà complet !

Blanche-Neige et les Sept Nains

Encore un ?

Aujourd’hui, on parle d’un retour des personnages de ce film mythique.  Le livre de la Jungle, Le Roi Lion, Dumbo, Aladdin, La belle et le clochard, Frère des ours,… On ne compte plus le nombre d’auto-réadaptation de Disney.  Après Cendrillon et Belle, ce serait donc au tour de la Princesse Blanche-neige d’avoir droit à son propre film.

Quoi, qui, quand ?

Un film, oui mais pas n’importe lequel.  Les rumeurs pencheraient pour un film, dont le tournage commencerait en mars 2020, et qui serait tourné sous forme de comédie musicale en live action.  Pour la composition, il semble que nous devrions retrouver Benj Pasek et Justin Paul, qui ont déjà composé les musiques d’Aladdin. 

Mais Miroir, Mon beau-miroir, dis-moi, quelle actrice sera la plus belle afin d’incarner cette princesse qui nous a tous enchanté ? Les rumeurs ne le disent pas encore.  On ne doute pas qu’elle sera la plus belle, afin de faire renaitre la haine de la Méchante Reine.

Blanche-Neige et les Sept Nains

En attendant, la confirmation de cette rumeur par Disney, et de nouvelles informations, ne pourraient que nous réjouir et nous feront certainement siffler en travaillant !


Commentaires

Laisser un commentaire