Christopher Lee est Comte Dooku : entre acteur et personnage

Lien entre l’acteur et son personnage 

comte dooku star wars christopher lee

Qui est le Comte Dooku ?

Il promettait d’être un talentueux Jedi sous la conduite de Yoda.  Devenu Chevalier, il se chargera de la formation de Qui-Gon Jinn avant de devenir Maître.  L’ambition de Dooku fut alors d’être un homme de terrain, mu par un idéal politique de maintien de la paix.  Pourtant déçu par la mollesse du Conseil Jedi et la corruption du Sénat, il tentera douze années durant de changer les choses de l’intérieur. 

Mais sa foi vacillera et il se tournera alors vers le côté obscur de la Force, convaincu par Dark Sidious de le rejoindre.  Sous son influence, et pour attester de sa loyauté, il n’hésitera pas à tuer son ancien camarade Jedi Sifo-Dyas dont il détournera à son profit l’armée des clones.  Et pourtant, Sidious le trahira … Il sera exécuté par Anakin Skywalker, sur le point de lui succéder sous le nom de … Dark Vador.

image 9

Contrairement à Anakin, Dooku n’a pas basculé vers le côté obscur à la suite d’un événement douloureux.  S’il quitte l’Ordre Jedi pour suivre la voie des Sith, c’est poussé par sa quête de pouvoir et de richesse … Cela fera de lui un être ambigu … Sith et Jedi atypique.

A lire également
Star Wars : La Célébration Galactique

Un interprète … Une légende

C’est une légende du cinéma qui endossera le costume de l’infâme personnage.  Christopher Lee est né à Londres en 1922.  Après un engagement volontaire dans l’armée durant la seconde guerre mondiale, il choisit, à son retour, d’embrasser une carrière d’acteur.  Il tournera son premier film en 1947 et ses premiers rôles marquant dateront de la fin des années 1950.  Sa marque de fabrique résidera sûrement dans ses rôles de personnage monstrueux … Le monstre de Frankenstein et, surtout, Dracula !

image 10

Les années 2000 lui offrent d’entrer dans deux sagas majeures du cinéma … Dès 2001, il interprétera Saroumane dans La Communauté de l’Anneau puis dans les autres films Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit.  Et dès 2002, il intègre la saga Star Wars dans un rôle qui semble fait pour lui : le Comte Dooku, intriguant politique au cœur de glace et à l’esprit d’acier !

Un acteur impliqué : 5 anecdotes

1.     Son personnage a failli ne pas exister

image 11

Lorsqu’il écrit l’Episode II, George Lucas imagine un nouvel apprenti Sith féminin.  Longtemps, les esquisses proposées suivront donc cette idée.  Lucas arrêtera alors son choix sur une mystérieuse vieille femme … C’est alors qu’il change d’avis et imagine une sorte de vieux gentleman dans le style de Christopher Lee.  A partir de ce moment, les projets proposés pour celui qui deviendra le Comte Dooku s’appuieront sur le physique de l’acteur.

image 12

2.     Il a accepté le rôle alors qu’il n’était pas écrit

Ayant fixé son choix, Lucas contacte l’acteur britannique et lui propose le nouveau rôle du Sith.  Mais le rôle n’est qu’esquissé.  Il ne pourra donc qu’annoncer qu’il s’agira d’un « ancien Jedi marqué par les combats »… Et Christopher Lee accepte. 

A lire également
Peter Mayhew - Chewbacca

Il dira plus tard que l’idée de tourner dans cette saga qu’il adore, son admiration pour Lucas l’avaient poussé à signer :   « Le premier film était vraiment différent de tout ce qu’on avait vu auparavant. Il me fascinait complètement, et j’ai bien sûr vu les deux films suivants lorsqu’ils sont sortis. Tout ce travail extraordinaire sortait de l’esprit de George Lucas, et je ressentais donc une grande admiration et un grand respect pour lui. »

image 13

3.     L’aspect psychologique du personnage l’a poussé à accepter

Lors de la campagne de promotion de L’Attaque des Clones, Lee semblait peu intéressé par les techniques de combat mais évoquait surtout la psychologie du personnage.  Selon lui, le seigneur Sith figure notre monde … Indépendant, sans peur, puissant … Mais aussi éloigné des valeurs morales … Assoiffé de puissance …

Il comprenait aussi l’évolution de son personnage : « Je suis sûr qu’à un moment, lorsqu’il était plus jeune, lorsqu’il est devenu un Jedi, il a dû se comporter d’une manière totalement morale et correcte. Probablement comme les anciens Templiers, lorsqu’ils faisaient leurs débuts au XIIème siècle. Au départ, c’étaient de très bonnes personnes qui protégeaient les pèlerins durant les Croisades. Mais peu à peu, au fil des années, ils se sont désagrégés en tous points, moralement et spirituellement. »

image 14

4.     Il adorait jouer sur fond bleu

Star Wars fait évoluer ses personnages dans un monde qui n’existe pas … Si certains décors sont fabriqués, d’autres surgissent d’une programmation numérique.  Dans ce cas, les scènes sont tournées en fond bleu.

image 15

Certains acteurs comme Ewan McGregor vivent difficilement de jouer devant ces écrans monochromes. Ce n’était pas le cas de Christopher Lee.  Pour lui il s’agissait d’une vraie performance dans la mesure où cela nécessite d’exercer une puissante imagination puisqu’il faut inventer son décor dans sa tête… Une vraie qualité d’acteur.

A lire également
Ca s’est passé un… 21 mai : Pearl Harbor

5.     Il a fait modifier une scène de La Revanche des Sith

Dark Sidious, alias Palpatine, va donc abandonner son disciple à la merci d’Anakin Skywalker.  Lucas avait prévu que Dooku implore l’aide du chancelier à cet instant.  Lee s’y refusa … Il ne correspondait pas à son personnage de montrer une telle faiblesse … Ses arguments furent écoutés et le réalisateur modifia la fin du dialogue.

image 16

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée

  • https://radio.ready2play.fr:1340/stream
  • DLRP