fbpx
Current track

Title

Artist

Background

Disney : de la psychologie à la philosophie, en passant par la morale

Ecrit par le 25 octobre 2019

Et si on allait au delà de la simple histoire ? Et si une approche avec la psychologie était possible dans les oeuvres de Disney ?

Les œuvres de Monsieur Walt Disney, bien qu’inspirées de fables, ne prétendent en remplacer ni la connaissance ni l’utilité.

En effet, il n’aborde pas la fable en touchant à cette notion d’archétype humain telle qu’exprimée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung dans sa théorie de l’inconscient collectif…

Ne touchant aux fables que par amour de ces dernières, il n’a fait que s’en inspirer, pour créer de nouvelles histoires.

Du divertissement au début d’éducation.

psychologie Disney

Nous le savons, le but de Monsieur Disney est de faire rêver, de susciter cette lumière d’émerveillement, dans le cœur et le regard .

Il est reconnaissable que des valeurs basiques éducatives sont ainsi abordées dans ses œuvres.

Effectivement, il est clair qu’au niveau des enfants les œuvres Disney, en sus des pépites d’humour et de tendresse qu’elles véhiculent, participent à la transmission de belles, bonnes valeurs éducatives : le partage, la générosité, la solidarité…

Evidemment, il ne s’agit pas de faire de Mickey un éducateur pour enfants, simplement de dire que les histoires de son univers aspirent à transmettre de réelles notions basiques entrant dans l’éducation des petits.

Si le but est bel et bien toujours, de faire rêver…

En effet, avant toute chose, avant toute notion de beaux principes transmis aux enfants, le tout premier but de Mickey est de faire rêver, dans le plaisir et le divertissement.

…Le but premier est là : divertir, mais sainement.

S’amuser dans un cadre correspondant à l’âge et à l’esprit du public, voilà qui est un fondamental de chez Disney.

C’est une qualité pour laquelle il est extrêmement renommé : divertir les enfants dans un esprit positif et sain, c’est l’une de ses priorités, principales lignes de conduite.

Evidemment, malgré une claire réussite en la matière, il ne se limite pas à cela !

En effet, il ne s’agit pas non plus, absolument pas, de remplacer la moindre cellule éducative existant autour de l’enfant et sa psychologie, et ce dans le principe comme dans la réalité !

Il s’agit ici de voir que les œuvres tiennent parfaitement leur rôle de splendide divertissement pour émerveiller les enfants, sans les détourner des bons principes qui font les bases d’une croissance saine.

Le tout, et ce que les œuvres montrent bien, dans un contexte où le monde n’est pas toujours tendre, loin de là.

psychologie Disney

Mickey est malin, car il parvient à montrer de bons chemins à nos petits, en les faisant rêver et en leur montrant que le positif entraîne le positif…

Cependant, il y a de la lucidité dans cette psychologie, dans le sens où les œuvres montrent clairement que le contexte d’évolution de vie peut n’être pas toujours tendre et joyeux, mais bel et bien parfois imprimé dans une triste réalité.

Une réalité pas toujours rose.

Ici comme ailleurs, c’est par contraste avec cette trop souvent triste réalité que la nécessité de rêver se fait toujours plus sentir ; cela dit, c’est en cela également que le rêve n’en paraît que toujours plus merveilleux !

Le but n’en est pas moins de véhiculer de la positivité.

Quelle que soit la cruauté du monde, l’esprit véhiculé par Disney, dans tous ses univers, est donc l’existence du positif en chacun, positif qui peut être exprimé, exploité pour rayonner, tout en sachant se préserver.

A ce niveau, nous dépassons clairement du cadre de l’enfance.

Si moult analyses sont faites en la matière, par des psychiatres, philosophes, universitaires et autres, ce n’est pas pour rien…

Disney fascine, interpelle parfois, stupéfie ; quoiqu’il en soit, il ne laisse personne indifférent.

Que l’on aime, que l’on adhère ou pas, Mickey est tout simplement impressionnant, par son exceptionnelle universalité.

Une universalité intrinsèque hors du commun :

Une telle universalité est extrêmement rare.

Culturelle

Effectivement, elle est tout d’abord « géographique et culturelle », dans le sens où les œuvres tendent à parler à toute personne dans le monde.

Générationnelle

Elle est également générationnelle : quelle que soit la part d’enfant en chacun de nous, pour tout public, de tout âge, il est possible de s’y retrouver d’une façon ou d’une autre…

Morale!

Elle est aussi morale ! A tout moment, un Disney quel qu’il soit peut alors parler à chacun. Ce peut être sur un sentiment, un personnage, un visionnage à l’instant T d’un état d’esprit particulier…

Le sujet est aussi vaste qu’exceptionnel : Merci Monsieur Walt Disney.

psychologie Disney

En souhaitant partager sa vision du rêve dans le réconfort et la positivité, ce génie a en fait révolutionné le monde du divertissement, sur tous les plans.

Des techniques alors de pointe en matière d’animation, à l’incorporation révolutionnaire d’éléments moraux, de psychologie et philosophiques de toutes sortes, Monsieur Walt Disney a changé le monde du divertissement, pour notre plus grand plaisir !

Mickey nous embarque pour un dépaysement total aussi sain que positif.

Rêver, s’évader par un dépaysement aussi exotique que poétique, mais pas seulement : le faire sainement, en participant à la transmission de belles valeurs, en réceptionnant de jolies morales : voilà le postulat de cette psychologie.

Autre dimension : le réconfort.

Mickey fait effectivement du bien, dans le sens du remontage de moral, du réconfort présent au sein des œuvres.

psychologie Disney

Et quand tout va bien, comme un exhausteur de goût en matière culinaire, un Disney va donc avoir un rôle d’exhausteur d’émotions positives !


Commentaires

Laisser un commentaire