fbpx
Current track

Title

Artist

Background

Disneyland Paris, d’un land à l’autre…

Ecrit par le 10 avril 2020

A Disneyland Paris, tout a été étudié pour traverser chaque land de manière harmonieuse. Mais comment fonctionnent ces transitions ?

Land Disneyland Paris Adventureland

Lorsqu’on se promène à Disneyland Paris, on passe insensiblement d’un univers sans choc, sans transition, sans s’en rendre compte.  Comment une telle prouesse est-elle possible ?  Voici les secrets de l’art de faire des transitions entre land, sans en avoir l’air…

Disneyland Paris un assemblage d’univers

Le parc Disneyland Paris est composé de cinq lands recouvrant chacun un univers particulier :

  • une atmosphère victorienne dans Main Street USA
  • un futur côté rétro dans Discoveryland
  • un certain exotisme dans Adventureland
  • une vie de cow boy dans Frontierland
  • un monde de contes de fées que le Château ouvre sur Fantasyland
Land Disneyland Paris carte

Et mieux encore : dans Adventureland, plusieurs univers cohabitent, puisqu’on y retrouve l’esprit des Mille et une Nuits, l’Afrique et la vie sur les Iles. 

Comment gommer le choc visuel quand s’entrechoquent ces espaces et ces histoires ?

Adventureland : des univers parallèles

Dès son entrée, Adventureland nous présente ce « choc des univers ».  D’un côté, nous sommes au milieu d’Agrabah en compagnie d’Aladdin et de l’autre, en plein Afrique, dans la boutique de la Girafe curieuse.

Et pourtant l’œil n’est pas heurté.  Pourquoi ?  Parce qu’on a veillé à une unicité dans les coloris proposés.  L’ambiance dans laquelle le bâtiment doit être situé sera apportée par le soin donné aux détails.  Ainsi, les fenêtres seront parfaitement étudiées en fonction du pays ou du continent évoqué.

Mais Adventureland, c’est aussi un land qui assure une transition avec deux autres : Frontierland d’un côté, Fantasyland de l’autre.  Comment conciler ces univers si différents ?

Une transition vers Frontierland

Voyager de l’Afrique à l’Ouest américian passe par l’œil et par l’oreille.  C’est insensiblement que l’ouïe quittera les tam-tams africains dont l’intesité iront en s’amenuisant au profit de l’ambiance sonore du far West … un fondu-enchaîné savamment étudié. 

L’œil, lui, verra une transition de lumière pourtant apportée par des luminaires identiques.  Mais c’est surtout la végétation qui amènera le changement d’ambiance.  Les grandes feuilles luxuriante de la végétation de la jungle laissent progressivement place aux hauts conifères bleus des grands espaces américains.

Land Disneyland Paris végétation

Entrer au pays des Contes de Fées : vers Fantasyland

C’est le milieu nautique qui fait la transition vers Fantasyland.  Pour la comprendre, passons de l’autre côté et faisons le trajet vers Adventureland.

Nous sommes alors dans le village de Gepetto.  L’histoire de sa marionnette de fils, Pinocchio, est racontée sur les murs du Chalet de la Marionnette… jusqu’à ce moment, où dans l’obscurité, nous voici dans le ventre de Monstro, la baleine. 

Autour de nous, les objets avalés par le monde. Des objets de l’univers marin, et derrière la porte, le monde de Pirate des Caraïbes !

Land Disneyland Paris Pirates des Caraibes

Pour retrouver ces informations « Il était une fois – Disneyland Paris – ” l’art des transitions ” »


Commentaires

Laisser un commentaire


Continuer la lecture