En ce moment

Titre

Artiste

Background

6 décembre – Donald et son Arbre de Noël

Écrit par sur 6 décembre 2020

Si le titre évoque le canard bougon qu’est Donald, cette animation met en vedette deux petits écureuils : Tic et Tac.

Toy Tinkers – 1949

Jouet bricoleurs.jpg

Deux petits espiègles face à Donald…

C’est en 1943 que Tic et Tac font leurs débuts.  Dans le dessin animé « Private Pluto », ils viennent perturber le fidèle compagnon de Mickey qui tentait d’accomplir son devoir militaire.  N’oublions pas que nous sommes en pleine seconde guerre mondiale et que les Studios Disney participent à l’effort de guerre en produisant des films de propagande destiné à encourager la participation des Etats-Unis au conflit.  Ces deux petits perturbateurs n’ont pas de nom à cette époque. 

Pluto Soldat - Chronique Disney - Critique du Cartoon

Leur réelle popularité démarrera trois années plus tard.  Dans le cartoon Chip and Dale, Tic et Tac ont alors une identité.  C’est à cette occasion aussi qu’ils rencontrent Donald à qui ils seront dès lors liés… ou plus exactement opposés, ce qui sera l’occasion de gags délirants… Il arrivera même qu’ils lui volent la vedette !

Qui est Tic ?  Qui est Tac ?

C’est sans doute la question que l’on se pose le plus souvent à leur propos.  Car même s’ils se ressemblent, Tic et Tac se différencient pourtant à plus d’un titre.  Physiquement d’abord.  Tac arbore, sous son gros nez rouge, un sourire éclatant montrant deux incisives écartées tandis que Tic possède un petit nez noir et de dents serrées.

Liste des Cartoons Special et Autres Mini-Séries - Chronique Disney

Ce n’est pas la seule différence entre les deux petits tamias.  Leurs personnalités sont également opposées.  Le côté sérieux de Tic, qui se pose en « chef » du duo, est contrebalancé par l’humour et les attitudes comiques de Tac.

Donald et son arbre de Noël

Donald et son arbre de Noël

Dans un paysage enneigé, Donald prépare la fête de Noël en choisissant son sapin dans la forêt.  Tout serait parfait, si Tic et Tac ne l’avait suivi.  Avec pour seul but le vol des friandises du canard, les voilà qu’ils viennent perturber les préparatifs … Et voici que l’affrontement dégénère …

Une nomination

Il est étrange de constater que ce cartoon plaisant, mais sans prétention, fut nommé aux Oscars dans la catégorie « meilleur court-métrage » en janvier 1950.  En effet, si les débuts sont prometteurs … une ambiance de Noël … un monde de jouets … la suite du film va tourner à une véritable bataille rangée … Le trio prend les armes et l’allusion à la guerre est manifeste … Pas vraiment en phase avec l’esprit de Noël !

Donald et son arbre de Noël

L’ensemble a le mérite d’un divertissement et d’une première partie agréable … A découvrir …


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *