Current track

Title

Artist

Background

Enquêtons avec Mickey!

Ecrit par le 20 avril 2020

Et si nous nous amusions à partir à l’aventure avec Mickey ? En cette période particulière, nous vous proposons aujourd’hui une petite histoire à lire, pour les grands et les petits!

Mickey peluche

C’est l’émoi dans le village. En effet, Mickey rentre de promenade avec Pluto, pour découvrir que tous ses amis sont bouleversés!

Que s’est-il passé?

Allons voir cela.

Un bon début de journée.

Par un beau matin de printemps, Mickey se mit en route avec son meilleur ami pour une bonne promenade.

Suivant l’un des adages favoris de Picsou disant que « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt», le soleil était à peine levé lorsque Mickey et Pluto partirent en balade.

Une promenade doublement nécessaire.

Effectivement, si l’un avait besoin de se dégourdir les pattes, l’autre avait besoin de réfléchir un moment.

Minnie organisait pour le soir-même une pendaison de crémaillère pour sa nouvelle maison.

Elle venait de finaliser les derniers travaux de décoration avec Daisy!

Une pensée agréable.

Mickey sourit en évoquant ce beau souvenir : Minnie et Daisy s’étaient occupées de la décoration, chargeant leurs bien-aimés du transport des gros meubles…

Ce fut un joli moment où tous les amis s’étaient réunis dans la bonne humeur.

Dingo avait même joliment arrangé le jardin de Minnie, aidé par Jeannot Lapin!

Un amoureux motivé.

Mickey avait besoin de trouver un cadeau pour sa belle car il voulait réellement lui montrer ses sentiments en lui faisant plaisir.

En commençant, bien-sûr, par un joli bouquet de fleurs!

Un retour mouvementé.

Après s’être bien promené et amusé, Pluto prit comme d’habitude les devants peu de temps avant d’arriver.

Alors que d’ordinaire il bondissait joyeusement avec une friandise encore sur la langue, cette fois-ci c’est en pleurant qu’il revint auprès de son meilleur ami.

Mickey peluche

Un Pluto méconnaissable.

Il était si triste!

Sous le choc, Mickey le prit dans ses bras.

-« Eh bien, eh bien ! Mais que t’arrive-t-il mon ami ? Ne t’inquiètes pas, je suis là et tu peux toujours compter sur moi.

Aller mon ami, allons voir tout ça ensemble.»

Un peu de réconfort.

Rasséréné par ces douces paroles, Pluto suivit calmement son ami, sans toutefois le quitter d’une semelle!

Bien qu’étonné par ce comportement inhabituel, notre héros n’en laissa rien paraître, dans sa volonté d’aider Pluto qui semblait tellement désolé…

S’il se doutait qu’il se passait quelque-chose, Mickey ne s’attendait certes pas à ce qu’il trouva.

Panique générale!

Tout était effectivement sens dessus dessous, tout le monde courait partout et Minnie pleurait, assise sur un banc.

Pat Hibulaire s’approcha des deux amis. Pluto eut un mouvement de recul.

-« Désolé si j’ai été un peu rude Pluto!

C’est vrai que tu es un super copain, j’aurais dû m’exprimer autrement.

Après tout, si tu avais fait quelque-chose de mal tu te débrouillerais pour tout avouer… N’est-ce-pas ?

Alors je ne veux pas en rajouter, mais si tu as quelque-chose sur la conscience, mon cher, c’est le moment ou jamais de te faire comprendre!»

Pluto suspecté?

Ayant dès le début pressenti un de ces accès de « malice-vilenie » qui arrivait encore au méchant en repentir, Mickey avait gardé une main réconfortante sur la tête de son fidèle compagnon.

Un mauvais pressentiment.

Pressentant une catastrophe, il ne prit pas le temps de lui répondre en allant directement voir sa bien-aimée.

Un bras autour de ses épaules, il lui posa délicatement une fleur dans la main et la laissa s’exprimer.

Une terrible disparition.

-« Oh Mickey, Pluto… C’est affreux… C’est terrible : Figaro a disparu!

Pluto ne t’en vas pas, je ne t’ai pas soupçonné un seul instant.

Au contraire, si tu acceptais de te joindre aux recherches ça me rassurerait…

Malgré vos chamailleries je sais que vous vous appréciez; avec vos fréquentes courses-poursuites, aurais-tu l’idée d’une cachette éventuelle?

Quelle horreur, qu’a-t-il bien pu lui arriver…»

Début de l’enquête…

Minnie s’étant remise à pleurer, les deux limiers n’échangèrent qu’un regard avant de passer à l’action.

Ils commencèrent par confier Minnie aux bons soins de Clarabelle et Daisy qui firent de leur mieux pour lui changer les idées autour d’un thé réconfortant.

…avec quelques balbutiements.

Aucune des trois amies ne put apporter de témoignage utile; elles étaient levées depuis peu.

Minnie put seulement affirmer s’être couchée après avoir dit bonne nuit à Figaro qui s’était endormi dans son petit lit douillet.

Le témoignage de Winnie.

Les deux compagnons rencontrèrent tout d’abord Winnie l’Ourson qui passait par là, couvert de miel.

-« Oh bonjour Mickey! Non, je n’ai pas vu Figaro… Depuis quand déjà?

Ah oui! C’était tôt ce matin, il est passé me dire bonjour… Je venais juste de casser un gros pot de miel!

Un incorrigible gourmand.

-Non, je ne veux pas encore me nettoyer, j’ai une mission secrète… Je ne sais pas pourquoi mais depuis ce matin j’ai remarqué que mes amies les abeilles n’arrêtent pas de me suivre partout.

Je leur cherche le plus beau des arbres pour qu’elles s’y installent et me fabriquent un autre pot de miel.

Mickey peluche

Mon petit bidon n’arrête pas de réclamer aujourd’hui… Au revoir!»

L’enquête doit continuer.

Ce fut le seul témoignage permettant d’établir la présence certaine de Figaro ce matin-là.

Seul Donald, parti avant le lever du jour comme cela lui arrive de temps en temps, ne put être interrogé.

Pat Hibulaire : un suspect idéal?

Muni de sa loupe et de son bloc-notes, Mickey se mit en quête de traces éventuelles.

Ouvertement triste pour un petit chat dont tout le monde savait qu’il se souciait fort peu, pas très gentil avec l’adorable Pluto, Pat paraissait suspect…

Après examen aussi discret que minutieux des alentours de sa maison, Mickey sonna à la porte du principal intéressé.

Une visite perturbante.

Après avoir démontré l’innocence évidente de Pluto qui avait passé tout son temps avec lui ainsi que la présence certaine de Figaro au village le matin-même, Mickey se lança.

Il demanda à Pat Hibulaire s’il n’avait rien remarqué de spécial.

Un malaise évident.

Ce dernier bredouilla péniblement quelques banalités :

-« Ben c’est un chat quoi, il se promène, a trouvé un amusement et il ne voit plus le temps passer… Il va bien finir par rentrer!

Bon euh… A plus tard, je suis occupé là!»

Les explications ne convainquirent personne.

Merci Tic et Tac.

Tic et Tac avaient profité de leur petite taille pour observer Pat qui, depuis la veille, leur paraissait étrange.

Ils purent certifier que si ses agissements paraissaient incompréhensibles, ils n’étaient aucunement liés à l’absence de Figaro!

Une idée lumineuse.

Mickey commençait à ne plus savoir quoi faire, lorsqu’une idée lui vint soudain.

-« Vite Pluto, fonçons chez Minnie!»

L’idée était de lui faire renifler le lit du chat recherché.

Il se mit aussitôt à courir, difficile à suivre… C’est ainsi qu’une courte halte fut marquée chez Winnie.

Semblant retrouver une piste, Pluto reprit aussitôt sa course folle jusque…

CHEZ DONALD!?

La flaque mystérieuse.

Mickey dégaina sa super loupe pour examiner une espèce de flaque sur laquelle Pluto s’était figé pour signifier la fin de la piste.

Un long examen permit de déterminer quelques ingrédients composant la substance visqueuse.

Il reconnu ainsi de l’essence, de l’appât utilisé par Donald pour attirer les poissons, ainsi que… Du miel!?

Déduire que Donald avait emporté son habituel bidon d’esence de secours en partant pêcher ne fut pas difficile, mais…

Comment expliquer la présence de miel?

Enfin une piste!

Notre enquêteur au grandes oreilles se rappela tout à coup que Winnie l’Ourson lui avait dit avoir salué Figaro après la chute de son pot de miel.

Mais oui, en voilà une piste!

Figaro aurait-il reçu du miel sur lui, ou tout au moins marché dedans? Winnie en était aspergé, une quantité très importante semblait s’être échappée avec la chute de ce grand pot de miel.

Plein de questions!

Qu’était-il venu faire ici?

Qu’avait-il bien pu se passer?

Jamais Donald n’aurait emmené Figaro avec lui.

Non seulement il n’aurait pas fait cela sans prévenir Minnie, mais en plus il tenait par-dessus tout à sa tranquilité!

Un retour providentiel.

S’apprêtant à partir à la recherche de son ami pêcheur, Mickey aperçut au loin sa voiture, qui menait bon train en direction du village.

Plus que quelques secondes à attendre pour espérer résoudre le mystère!

Tout le village s’était attroupé dans l’espoir d’apprendre enfin quelque-chose.

Mickey peluche

Le comité d’accueil.

C’est ainsi qu’un sacré comité d’accueil réceptionna Donald à son arrivée!

Si ce dernier était content de voir ses amis, il ne ramenait que trois petits poissons et n’estimait pas que cela justifiât une telle haie d’honneur.

Il comprit vite qu’il n’en était rien face aux mines navrées qui lui faisaient face.

Une situation inextricable…

Aussi étonné que les autres par la disparition de Figaro, Donald ne put fournir la moindre explication!

Tandis qu’il parlait, il vidait le coffre de sa voiture. Se saisissant de la boîte transportant les produits de sa pêche, il la trouva étonnamment légère… Elle était vide!

Vide, alors qu’elle était censée être pleine d’eau et des poissons pêchés le matin!

…Pour un joyeux bouleversement.

Personne n’y comprenait rien, jusqu’à ce que Pluto saute dans la voiture et se mette en aboyant très fort à gratter furieusement le fond du coffre.

Donald s’empressa d’ôter le sac de cannes à pêches qui semblait gêner le fin limier…

Quelle ne fut pas la stupeur générale à la vue du petit chat, endormi comme un bienheureux, le ventre tout rond!!!

D’émouvantes retrouvailles.

Toute à la joie des retrouvailles avec celui qu’elle avait cru perdu à tout jamais, Minnie récupéra délicatement le matou qui ne s’éveilla même pas…

Il venait en effet de faire un sacré bon repas des poissons de Donald, c’est aussi pour cela qu’il était mouillé et que Minnie l’enveloppa dans une couverture douce et confortable.

Même Pluto semblait soulagé!

La résolution du puzzle.

Ce fut dans les rires et la joie générale que le puzzle des événements se mit en place.

Donald avait fait des allers-retours pour charger son véhicule en vue de sa partie de pêche ; ce petit coquin de Figaro avait dû en profiter pour sauter dans le coffre sans être vu.

Un rapide examen permit en effet d’apercevoir quelques traces de ce miel dont le matou en avait encore après les pattes!

Il avait effectivement marché dedans lors de sa visite matinale à Winnie.

Ouf ! Solution trouvée !

Après toutes ces émotions, la vie allait enfin pouvoir reprendre son cours, en commençant par l’organisation de la fête en l’honneur de l’installation de Minnie dans sa nouvelle maison.

Que de bonheur en perspective!

La déclaration de Pat Hibulaire.

Avant que Mickey n’ait le temps d’aller le voir, Pat s’approcha timidement du groupe.

-« Euh… Voilà les amis, j’ai quelque-chose à vous dire. Pour commencer je voudrais sincèrement m’excuser auprès de Pluto et de Mickey pour mon comportement.

Vous me montre toujours qu’ensemble, dans l’amitié et la solidarité, on est toujours plus fort…»

Pat Hibulaire ouvre son cœur.

-« Seulement voilà, il m’arrive encore d’être un peu méchant par moments, aussi je vous demande pardon à tous.

Même si je ne suis pas très lié avec lui, c’est vrai que je le chasse souvent lorsqu’il passe prêt de ma maison, je suis content que Figaro soit retrouvé.

Je promets de faire dorénavent des efforts avec lui.»

Une jolie surprise.

Pat Hibulaire termina son discours en expliquant la raison de son comportement mystérieux : c’est qu’il préparait une surprise dont il voulait garder le secret jusqu’au bout.

En l’honneur de la fête qui se préparait, de la joie d’être tous ensemble et pour remercier ses amis de malgré tout toujours lui faire bon accueil, il avait préparé ce qu’il ne voulait révéler qu’à la nuit tombée : un feu d’artifice!

Un silence ému accueilli ses paroles; personne ne songea ne serait-ce qu’une seule seconde à lui en vouloir.

L’union retrouvée.

C’est un groupe plus soudé que jamais qui se prépara pour une fête mémorable ; tous passèrent une merveilleuse soirée.

Les amoureux.

Avec toutes ces péripéties, Mickey n’avait pas pu trouver de cadeau pour Minnie, formis un immense bouquet de fleurs.

Elle le rassura d’un retentissant bisous sur la joue qui fit rougir notre enquêteur préféré.

Les fleurs étaient magnifiques, mais surtout elle était comblée par le retour de Figaro.

C’étaient grâce à Mickey qui s’était totalement investi dans son enquête : pas de plus belle preuve d’amour!


Commentaires

Laisser un commentaire