En ce moment

Titre

Artiste

Background

Frollo : l’être humain dans toute sa perversité

Écrit par sur 19 novembre 2021

L’univers Disney compte différents méchants assez charismatiques, que ce soient des sorcières, dragons, monstres ou pirates. Dans « Le Bossu de Notre-Dame », on découvre toutefois un simple humain, semblable à n’importe qui : Frollo. Et pourtant, c’est sans doute un des personnages Disney les plus terrifiants...

frollo le bossu de notre-dame

Inspiré du roman « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo, « Le Bossu de Notre Dame », sorti en 1996, est devenu un incontournable Disney. C’est là que nous retrouvons le méchant d’aujourd’hui : Claude Frollo.
Dans le Paris de 1482, cet impitoyable ministre de la Justice nettoie la ville des gitans et n’hésite pas à utiliser tous les moyens nécessaires pour y arriver. Devenu le « gardien » du jeune bossu Quasimodo, il aura une occasion de se racheter qu’il ne saisira jamais. Au contraire…

Qui est Claude Frollo ?

Fanatique religieux intolérant envers les « pêcheurs », et plus particulièrement envers les gitans, Claude Frollo possède également un grand pouvoir politique. Pendant plus de 20 ans, il va commettre des actes inhumains, se justifiant « au nom de Dieu ».

Comprendre le personnage

Fanatique, raciste, pervers, dangereux, une véritable menace. Les mots ne manquent pas pour décrire ce personnage. Tentons de l’analyser plus en profondeur afin de comprendre qui est-il vraiment et les raisons de ses actes.

Le film met en scène un homme froid et distant, impassible, et qui impose sa vision religieuse. Il tente de faire régner l’ordre et la justice, mais il est aveuglé par sa propre vision du bien qui le pousse à être mauvais. Une vision intolérante où les gitans n’ont pas leur place à Paris.

A lire également
Ca s’est passé un… 19 mars : Patrick McGoohan

Au début du film, il piège un groupe de gitans entrés illégalement dans Paris et les arrête. La mère de Quasimodo est tuée mais Frollo reçoit une chance de l’Eglise de se faire pardonner de ses pêchés en élevant Quasimodo comme son propre enfant. Cependant, il va échouer. Au lieu de l’élever avec amour, Frollo lui fait comprendre qu’il est monstrueux et l’enferme dans les tours de Notre-Dame sans lui laisser la possibilité de sortir.

Frollo va pourtant recevoir une seconde chance en la personne d’Esmeralda. Attiré (ou amoureux ?) par cette gitane danseuse rencontrée lors de la fête des fous, il met Paris à feu et à sang pour la retrouver. Souvenez-vous dans le film, lors de son interprétation de la chanson « Infernal », on sent que Frollo est totalement perdu entre sa foi envers Dieu et son désir pour Esmeralda. A travers cette prière, il hurle son désespoir. C’est d’ailleurs le seul moment du film où on le voit aussi faible.

Au milieu de la chanson, un garde l’interrompt en frappant à sa porte. Dans l’ombre du soir, on ne voit même pas le visage de celui-ci. Il dit : « Ministre Frollo, la bohémienne s’est échappée, elle n’est plus dans la Cathédrale ». Et si ce garde représentait en fait le Ciel qui viendrait lui laisser une dernière chance ? Une chance de laisser tomber Esmeralda, de cesser cette folie meurtrière et de retourner sur le droit chemin. Mais malheureusement, Frollo ne la saisit pas et continue les recherches quoi qu’il en coûte, perdant la possibilité de sauver son âme et se condamnant ainsi à l’Enfer.

A lire également
Ca s’est passé un… 18 septembre : Mickey Mouse déposé

La fin de Frollo

Après l’avoir retrouvé, Frollo condamne Esmeralda à mort sur la place publique. Mais il lui propose de la sauver si elle le choisit, ce qu’elle refuse en lui crachant au visage par dégoût. Elle se voit alors destinée à brûler sur le bucher…
Frollo sourit sadiquement lorsqu’elle s’évanouit dans la fumée. Mais la jeune femme est sauvée par Quasimodo, qui la ramène à la Cathédrale.


Lassée par le règne tyrannique de Frollo, la population de Paris se rebelle contre ses gardes et des combats éclatent. Du plomb fondu jeté depuis le haut des tours se mélange aux flammes du bûcher et la place se retrouve en feu.

Poursuivant Quasimodo et Esmeralda jusqu’aux balcons des tours de Notre-Dame, Frollo avoue que c’est lui qui a tué la mère de Quasimodo 20 ans plus tôt. Il décide alors d’en finir et fait tomber Quasimodo qui arrive à rester accroché avec l’aide d’Esmeralda. D’un rire démoniaque, Frollo lève son épée en prononçant : « Et il frappera les méchants, et les plongera dans la fosse ardente », sans se douter que sa phrase va se retourner contre lui.

Au moment où Frollo va tuer Esmeralda et Quasimodo par son épée, la gargouille sur laquelle il se tient se brise (un signe du Ciel ?) et le précipite dans l’incendie en bas de Notre-Dame (qui semble symboliser les flammes de l’Enfer). Ainsi, Frollo n’a pas su saisir les chances de se racheter qui s’offraient à lui et se voit punir par Dieu.

A lire également
La rencontre de Donald et Mickey : Ca s'est passé un 11 août

Conclusion

Bien que le héros principal du « Bossu de Notre-Dame » soit Quasimodo, on se rend compte que Frollo en est le personnage central. Le film montre son évolution dans la folie et son parcours afin de sauver son âme suite à ses actes monstrueux.


Frollo échoue sur différents plans. Tout d’abord, sur le plan paternel. Bien que Frollo apprenne le bon sens à Quasimodo, la politesse et le nourrisse correctement, il casse sa confiance en lui en le persuadant de sa monstruosité.
Sur le plan « fraternel », il ne gagne jamais la confiance totale de ses hommes ou de la population de Paris. Ainsi, il ne représente pas quelqu’un pour qui on a envie de se battre grâce à ses idéaux.
Et enfin, il échoue sur le plan sentimental avec Esmeralda. Il est difficile de dire si Frollo a ressenti un réel amour envers elle, mais il l’a exprimé d’une manière monstrueuse en laissant parler sa haine, son désir et surtout sa peur du péché.

Ce qui rend Frollo assez différent des autres « Méchants » Disney, c’est qu’il a l’impression d’agir pour le bien, sans prendre conscience du mal qu’il cause. Bien que ce personnage s’inscrive dans le Paris médiéval, il fait (hélas !) écho à une réalité que nous connaissons encore aujourd’hui. La haine de l’autre qu’exprime Frollo pour les gitans ressemble à celle exprimée de nos jours envers les migrants.

Frollo est un personnage extrêmement complexe, très difficile à comprendre pour les plus jeunes. Mais par son charisme, son sens profond et ses intentions, il est le Méchant Disney le plus cruel. Ce qui fait sans doute de lui l’un des meilleurs méchants du cinéma.

A lire également
La Maison de Mickey : une série pour les tout-petits.



Les opinions du lecteur
  1. Pauline Boulanger   Sur   20 novembre 2021 à 10 h 41 min

    J’ai adoré !

    Le contenu est super intriguant, et j’avoue que je ne me suis jamais interrogé sur les actes de Frollo. Après avoir lu ton article (très bien organisé avec des phrases très bien tournées), je pense la même chose que toi vis à vis de ce personnage, qui est le plus sadiques des méchants Disney.

    À partir de maintenant, je verrais ce film d’un autre œil, comme après avoir lu la plupart de tes articles.

    J’ai vraiment adoré ! Merci Ulysse pour cette découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *