fbpx
En ce moment

Titre

Artiste

Background

Grands frissons sur NG Wild : Gare aux serpents durant le mois de mars

Écrit par sur 19 février 2021

Distribué sur Disney+, National Geographic Wild vous réserve un mois de mars dédié à ces animaux qui ne laissent pas indifférents : les serpents !

Ils sifflent à vos oreilles … Ils ondulent sous vos pieds… Les serpents fascinent donc autant qu’ils dérangent.  On les adule ou on les craint mais le moins qu’on puisse dire c’est que les serpents déclenchent les réactions les plus exacerbées.  C’est qu’ils figurent parmi les prédateurs les plus anciens, les plus meurtriers, et les plus venimeux…

Du mamba vert ou noir, au boa constricteur en passant par le cobra, laissez-vous alors saisir par leur étreinte envoutante et mortelle.  Durant un mois de séries et de documentaires, les plus venimeux des prédateurs révèleront leurs secrets tous les mardis à 20h45.

Ce sera l’occasion de visiter les endroits les plus insolites où habitent les serpents les plus rares et les plus dangereux.  Avec leurs attaques éclair à faire pâlir, ils possèdent donc des compétences particulièrement adaptées à la chasse.  Et tout sera question d’attaque et de défense où la flexibilité sera synonyme de survie.

Programmation

DU MARDI 23 FÉVRIER AU 9 MARS DÈS 20H45 : « SNAKES IN THE CITY » SAISON 7

Depuis 2008 en France, National Geographic Wild propose des documentaires permettant de découvrir le monde sauvage sous toutes les coutures.  Des experts et explorateurs, derrière la caméra, capturent des images uniques.  Mais ces experts sont également devant la caméra.  Dans cette programmation dédiée, c’est le travail de ceux qui consacrent leur vie aux animaux et à la nature qui est mis en avant.

A lire également
Piper : Une leçon sur la vie tout en mignonnerie

L’un des plus drôles et surprenants de ces experts est Simon Keys, un chasseur de serpents qui vient en aide à la population de Durban en Afrique du Sud.  Dans cette ancienne forêt tropicale logent encore de nombreux serpents.

Dans cette septième saison de « Snake in the City », Simon et Siouxie traquent et capturent à la main des serpents parmi les plus dangereux et les plus venimeux.  Ces prédateurs envahissent la ville chaque été. Ils les relâcheront ensuite dans la nature, loin des hommes. Qu’il s’agisse d’un serpent sans défense, d’un mamba noir… ou d’un tuyau d’arrosage, ils répondent à chaque cri de terreur.

MARDI 16 MARS DÈS 20H45 : « UN MONDE MORTEL : REDOUTABLES SERPENTS »

Pour la majorité d’entre nous, les serpents sont synonymes de danger. Cet instinct s’avère légitime : chaque année, ils mordent plus de cinq millions de personnes. Si nombre d’entre eux sécrètent un venin mortel, d’autres ont recours à des techniques d’agression primitives. Une poignée d’entre eux possèdent ces deux cordes à leur arc. Nous sillonnerons les Amériques, l’Afrique et la zone indopacifique à la recherche du serpent le plus redoutable.

MARDI 23 MARS À 20H45 : « SERPENT À SONNETTE : LA TERREUR DU DESERT »

Les serpents à sonnette, ou crotales, représentent l’espèce de vipère la plus évoluée sur la planète. Ils sont célèbres pour leurs attaques éclair… et pour leur redoutable venin.  Le simple bruit de leur cascabelle, reconnaissable entre tous, suffit à tétaniser ceux qui l’entendent.  Pourtant, derrière cette infâme réputation, se cache en réalité un serpent timide et sensuel.  Sa seule quête est d’à assurer sa descendance.  Dans ce documentaire, nous partons à la rencontre d’un crotale diamantin de l’Ouest.  Au milieu des défis de l’été désertique, seules les créatures vertébrées les plus rusées peuvent survivre.

A lire également
Ca s’est passé un… 29 septembre : Le plus beau des combats
MARDI 23 MARS À 21H40 : « PYTHONATHON »

La Commission de Conservation de la Faune de Floride met tout en œuvre pour contrôler la croissance exponentielle de la population de pythons.

Durant quatre semaines, la saison de la chasse aux pythons birmans est ouverte, et les chasseurs qui rapportent les plus gros et le plus grand nombre de serpents seront récompensés. Les équipes de chasseurs, qui n’ont pas froid aux yeux, tentent de stopper cette invasion grâce à leur courage et leur énergie !

MARDI 23 MARS À 22H30 : « L’ÎLE AUX SERPENTS »

Sur une île aride d’Australie, le redoutable serpent-tigre survit au cœur d’un environnement hostile et implacable. Ici, nulle trace d’eau douce ou de nourriture. L’espèce vit dans l’ombre d’un prédateur violent qui n’hésite pas à lui picorer les yeux pour protéger ses petits de la faim insatiable du serpent. Malgré cette menace, le reptile se porte comme un charme et est aujourd’hui l’un des mastodontes de son espèce. Les raisons de sa présence et de son triomphe dans cette région du monde désolée demeurent jusqu’ici un mystère.

MARDI 30 MARS À 20H45 : « BÊTES DE SERPENTS »

Ces serpents géants à la réputation de tueurs sont aussi majestueux que cauchemardesques. Des anacondas aux pythons mangeurs d’hommes, partez à la rencontre des serpents les plus imposants et les plus dangereux de la planète. Non venimeuses, ces créatures achèvent leur proie d’une étreinte si ferme qu’elle interrompt la circulation sanguine… Puis l’engloutissent à l’aide de leurs mâchoires s’ouvrant à près de 180 degrés.

A lire également
Les mascottes au sein des différents univers Disney
MARDI 30 MARS À 21H40 : « SQUEEZE : PYTHONS D’AFRIQUE »

Le python de Seba, roi des serpents constricteurs est capable d’écraser un homme jusque mort s’ensuive en 15 minutes. Les rares serpents qui atteignent une taille de 6 mètres inspirent une peur instinctive à l’homme. Trois espèces battent régulièrement ces records de longueur : l’anaconda vert, le python réticulé et le python de Seba. Or en plus de sa taille et sa force, ce dernier est à la fois rapide et agressif, ce qui fait de lui le plus dangereux de ces reptiles.

MARDI 30 MARS À 22H30 : « MONSTRES CONSTRICTEURS »

A la rencontre des énormes, des intrépides et des plus majestueux serpents du monde, ces prédateurs silencieux et pourtant meurtriers. Les pythons sont les monstres étrangleurs de la nature. Mieux que le coup mortel porté par le venin, ils soumettent et anéantissent leur proie imprudente par la seule force de leurs muscles et de leur furtivité. Si certains ciblent de préférence les petits et les faibles, d’autres n’hésitent pas à s’attaquer à des mastodontes, dans l’espoir d’un bon repas.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *