En ce moment

Titre

Artiste

Background

Indiana Jones et le Temple du Péril, 12 wagons décoiffants !

Écrit par sur 20 novembre 2021

Jouez les explorateurs de l’extrême avec l’attraction Indiana Jones et le Temple du Péril à Disneyland Paris. En route pour l’aventure !

indiana jones et le temple du péril disneyland paris

Vous êtes amateur d’aventures et de sensations fortes ? Partez sur les traces du célèbre explorateur et voyagez à bord d’un wagon pour un périple aérien. Et attention au looping !
L’attraction Indiana Jones et le Temple du Péril devait être temporaire. Mais son succès l’a fait perdurer. Elle est devenue un incontournable des attractions Disney. Et vous ? Oserez-vous prendre place dans l’aventure ?

Découverte du Temple

Dans les années 40, Henry « Indiana » Jones est toujours professeur d’archéologie à l’université de Chicago. Après ses découvertes du Temple des Thugs, de l’Arche d’alliance et du Saint Graal, il obtient les fonds pour une nouvelle expédition. Cette fois, il part en Inde, au cœur de « la Cité Perdue ».

Nous sommes au nord-ouest d’Adventureland, au cœur de la jungle. L’équipe d’archéologues d’Indy a creusé une colline et a construit un réseau ferroviaire pour aider le transport des découvertes archéologiques. Les fouilles ont mis au jour un temple, dédié au dieu hindou Shiva, surnommé le Temple du Péril.

Indiana a laissé ce circuit ferroviaire en place pour que d’autres explorateurs tels que vous puissiez tenter l’aventure. Il parcourt les ruines de bas en haut, vous offrant une vue imprenable sur les environs. Embarquez à bord d’un wagonnet pour tenter de découvrir, à votre tour, un trésor antique oublié.

Préparez votre aventure

Pour profiter au mieux du looping renversant de l’attraction, voici quelques informations à connaître avant de vous lancer. Pour commencer, vous effectuez le parcours entièrement à l’extérieur. Alors, attention à la météo ! Ensuite…

A lire également
Imagineering in a Box : une expérience personnelle

À qui est destinée cette attraction ?

Cette montagne russe est destinée à faire frissonner toute personne mesurant minimum 1,40 mètre.
Elle est à éviter si vous êtes enceinte ou si vous souffrez de problèmes cardiaques, ou d’un problème physique (dos, cervicales, mal des transports) qui pourrait être aggravé.

Service Single Rider

Profitez plus des attractions et réduisez votre temps dans les files d’attente avec le service Single Rider.
Ce service gratuit est disponible sur certaines attractions du Parc. Grâce à lui, vous accédez à une entrée destinée aux visiteurs seuls ou qui acceptent d’être séparés de leur groupe pour embarquer en complétant les wagons.

Par contre, ce n’est ni un coupe-file, ni une réservation de véhicule ou d’emplacement.
À SAVOIR : dans le cadre des mesures d’hygiène et de sécurité renforcées, le service Single Rider est temporairement indisponible.

Tentez l’expérience !

C’est parti !

Vous démarrez votre expérience dès votre arrivée face au temple. Le bruit des wagons qui dévalent les ruines à toute vitesse et les cris d’autres explorateurs résonnent dans l’air. Une épaisse végétation camoufle le temple partiellement en ruines, avec ses piliers et ses deux immenses tours. Deux statues à têtes de fauve gardent les lieux.

La traversée de la jungle

Pour attendre le Temple, vous devez suivre un chemin qui traverse la jungle. Votre avancée vous mène à une jeep Willy’s entourée de caisses et de tonneaux remplis de matériel d’exploration.
Vous avancez ensuite dans un chemin étroit, entre deux hautes palissades de tiges de bambous, avant de pénétrer dans la végétation épaisse. De petites lanternes accrochées à des poteaux de bois guident vos pas tout du long.

A lire également
29 secrets pour les 29 ans de Disneyland Paris !

Découverte du campement

Votre parcours débouche sur un ensemble de tentes. Vous êtes arrivé au camp de base.
Dans une tente emplie de provisions, une table dressée semble attendre le retour des archéologues pour reprendre des forces.

Vous passez ensuite devant le poste de commandement avec une paire de jumelles et une radio posées sur le bureau.

Un vélo est posé contre une caisse située devant une autre tente. Dans cette caisse, vous pouvez y voir la statue d’un cobra en pierre. Certainement l’un des trésors cachés du temple.

Vous voyez d’autres tentes, comme celle qui sert de dortoir, avec ses lits et ses valises. Ou celles qui servent à entreposer le matériel d’exploration ou les vestiges blottis dans des boites.

Des accessoires et caisses de bois sont disséminés un peu partout. Tout donne l’impression que les archéologues vont revenir d’un instant à l’autre. Jusqu’à la table d’examen des trouvailles située au milieu du campement. Ou le détonateur à dynamite utilisé pour dégager le temple de la colline.

La tente d’Indiana Jones

Vous approchez d’une tente dotée d’une salle de bain. Près de l’entrée, des marmites sont posées près d’un feu de camp éteint. Une baignoire est reliée à un judicieux système de récupération d’eau. Près de là, du linge sèche sur une corde à linge.

Mais à qui est cette tente ? Est-ce bien celle de notre fameux aventurier ? Regardez bien ! Et vous trouverez les accessoires dont il ne se sépare jamais : son fouet et son célèbre chapeau.

A lire également
La nature aux 1001 services de la magie à Disneyland Paris

Arrivée au Temple du Péril

Comme à son habitude, Indy s’est installé au plus près de sa découverte. À peine passée sa tente, vous apercevez l’entrée du Temple. Deux impressionnantes statues de Najas vous accueillent au pied d’un immense escalier en pierre.

Les cris qui s’échappent du temple sont maintenant plus forts. Mais vous n’avez pas le choix ! Vous devez découvrir ce qui se cache en haut de cet escalier. Alors, vous montez les marches. Vous découvrez encore des éléments qui vous prouvent que les archéologues sont passés par là. Comme ces échelles, placées contre les murs du monument.

Et là, vous vous rendez compte de l’ampleur des travaux menés par les archéologues. Le chemin de fer passe à travers toutes les ruines, de bas en haut. Un train de wagons lancé à grande vitesse passe à ce même moment pour réaliser un looping. C’est maintenant à votre tour de vivre l’expérience de ces explorateurs disparus.

Revivez une scène mythique

Une fois dans le temple, vous descendez de nouveaux escaliers pour atteindre un quai où se trouvent des caisses de transport. Ensuite, vous prenez place à bord d’un wagon. Le rythme commence doucement, mais vous entendez les chaînes claquer de façon peu rassurante.

Vous sentez l’adrénaline monter en douceur, au fur et à mesure que vous prenez de la hauteur. Une vue fantastique sur le Temple et les alentours se révèle à vous. À peine le temps de vous apercevoir que vous avez la tête en bas, que vous voilà partie dans la course folle du train sur les rails.

A lire également
Le Rythme de la Jungle : rencontre avec un joueur de Dhôl

Cette scène n’est pas sans rappeler la course-poursuite en wagons du deuxième film de la saga cinématographique, Indiana Jones et le Temple Maudit. Vous vous souvenez ? Notre aventurier est accompagné de l’espiègle Demi-Lune et de la jolie Willie Scott. Ils embarquent à bord d’un wagon-mine pour échapper à leurs ennemis dans les mines de Pankot.

L’attraction en quelques chiffres

Indiana Jones et le Temple du Péril, c’est 566 mètres de parcours sur 18 mètres de hauteur. Cette altitude correspond à peu près à la hauteur d’un bâtiment de six étages.
Votre périple à bord du train dure 1 minute et 14 secondes, avec des pointes de vitesse à 58 km/h.

Histoire de l’attraction

Ses origines

Le 12 avril 1992, le Parc Disneyland Paris ouvre ses portes. À l’époque, le Big Thunder Mountain, dit aussi le Train de la Mine, est la seule montagne russe présente dans le Parc. Cette attraction est prise d’assaut par les visiteurs avides de sensations fortes.

Pour désengorger les files d’attente du Big Thunder Mountain, Indiana Jones et le Temple du Péril est conçu et construit en moins d’un an. Cette nouvelle attraction est inaugurée en 1993, en présence de Georges Lucas, le scénariste de la saga cinématographique. Deux ans avant l’ouverture de Space Mountain – De la Terre à la Lune, cette montagne russe est la première avec un looping.

Son évolution : a l’envers ou à l’endroit ?

Lancée au départ avec des trains de 8 places, l’attraction gagne 4 places le 1er avril 2000. Pour offrir de nouvelles sensations, ces wagonnets sont montés à l’envers. Les explorateurs font donc le parcours, looping compris, en marche arrière.

A lire également
Même sous la pluie 5 astuces pour apprécier Disneyland Paris

C’est la première attraction à offrir une telle expérience au visiteur. Pour l’occasion, des travaux de rénovation sont menés pour intégrer dans le décor des éléments techniques jusqu’alors invisibles dans le sens de la marche. Et l’attraction change de nom pour devenir Indiana Jones et le Temple du Péril… à l’envers !

Ces nouveautés permettent d’accueillir plus de visiteurs et de réduire le temps d’attente. Mais trop de visiteurs considèrent les sensations comme un peu trop brusques. Ces retours négatifs ont raison de l’expérimentation qui prend fin le 4 décembre 2004. À cette date, les wagonnets ajoutés sont mis à l’endroit et l’attraction reprend son nom d’origine.

En 2014, le Temple bénéficie de nouveau d’une grande réfection. Une centaine de personnes œuvre pour un grand nettoyage de l’attraction. La nature envahissante est réajustée, les décors rénovés et les accessoires enrichis pour intensifier l’immersion des explorateurs en herbe.

L’autre visage de l’attraction

Si vous avez l’occasion, testez l’aventure du Temple du Péril lorsqu’il fait nuit.
Vous découvrez alors l’attraction sous un aspect qui vaut le détour. Le Temple et le chemin qui l’y mène sont illuminés de lanternes disséminées çà et là. Quelques vasques en feu créent une ambiance spéciale. Et une fois dans le train, vous profitez d’une vue nocturne sur Disneyland Paris paré de lumières multicolores.

Prolongez l’aventure

Vous trouverez deux boutiques inspirées de l’explorateur, sur le thème de l’aventure à Adventureland. Vous pouvez y dénicher une série de jouets, vêtements et accessoires, liés à l’aventure, à l’exploration et au célèbre aventurier.
Le Temple Traders Boutique est placé à la sortie de l’attraction. Cette boutique ressemble à un camp de base avec sa tente principale et ses parasols.
Ensuite, la boutique Indiana Jones Adventure Outpost est située à proximité du Colonel Hathi’s Pizza Outpost. Cette case au toit de paille vaut le détour pour son décor exotique de cabane d’explorateur.

A lire également
Ca s’est passé un… 4 juillet : Les Mystères du Nautilus

Prêt pour l’aventure ?

Sensations fortes et moments de partages en famille ou entre amis garantis à Disneyland Paris. Découvrez les autres attractions du Parc sur notre site et réservez dès maintenant votre aventure Disney pour ne rien louper !

D’autres articles à découvrir


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *