fbpx
Current track

Title

Artist

Background

La « mignonnerie » selon Disney : l’art au service de la tendresse.

Ecrit par le 23 mars 2020

La tendresse est une valeur forte au sein de l’univers Disney. Zoom sur ces personnages qui nous font du bien à leur apparition…

tendresse disney

Les belles valeurs véhiculées dans notre univers préféré sont une réalité bien établie. Cependant, la magie Disney ne s’arrête pas là, bien au contraire !

“Oh comme c’est mignon!”

Attardons-nous aujourd’hui sur un aspect caractéristique séduisant les grands comme les tout-petits : le côté mignon des situations et des personnages, celui qui nous inspire une réelle bouffée de tendresse, ce fameux « Oh c’est mignon ! »

La tendresse : omniprésente chez Mickey.

Bons sentiments, solidarité, amour partagé au sein d’une famille aimante qui n’est pas forcément celle de naissance : elle se retrouve effectivement partout.

Accueillir celui qui arrive et l’intégrer dans une communauté aussi solide qu’ouverte aux autres, voilà qui entre parfaitement dans le cadre de ce que nous évoquons aujourd’hui.

Évoluer depuis toujours dans une communauté aussi solide qu’ouverte aux autres.

Winnie l’Ourson et ses amis, évoluant dans la Forêt des Rêves Bleus, en est une parfaite illustration.

Winnie l’Ourson : une référence en matière de mignonnerie.

Non seulement Jean-Christophe est bien accueilli, mais toute sa famille également, celle qu’ils ont fondée avec son épouse, comme nous le montre la version live-action…

Cependant, comme d’autres héros Disney, Winnie l’Ourson est super mignon, en lui-même.

Des héros « as de la mignonnerie » par eux-mêmes, avant leurs relations aux autres.

Mickey est une souris à la base, c’est clair… Il est juste hyper mignon, et cette impression grandit au fur et à mesure que s’étendent ses interactions avec les autres : Pluto, ses amis, et, bien-sûr, Minnie, sa douce moitié au moins aussi mignonne que lui…

Les 101 Dalmatiens, ou 101 raisons de s’extasier.

Cette œuvre illustre tout particulièrement ce dont il est question aujourd’hui.

En effet, elle résume étape par étape notre propos .

Il s’agit tout d’abord d’une prime rencontre.

Avant toute chose, deux couples se forment, et ce de façon très poétique.

Avant même cela, nous découvrons une première cellule familiale : un propriétaire et son chien.

Puis une seconde cellule familiale : une propriétaire et sa dalmatienne.

Quatre cœurs chacun préoccupé du bonheur de l’autre. Deux rencontres simultanées et parallèles : les maîtres se rencontrent, les chiens ont également un coup de foudre l’un pour l’autre.

Deux cellules familiales indépendantes qui vont fusionner.

En effet, nous avons le bonheur de découvrir que deux cellules familiales, indépendantes l’une de l’autre, vont véritablement fusionner pour en former une nouvelle, dans l’amour.

tendresse disney

De cet amour vont arriver 101 bonnes raisons de crier : « Oh comme c’est mignon ! »

Une mignonnerie véritablement inspirante.

tendresse disney

Le dessin est bien caractéristique en la matière. Chez Disney plus qu’ailleurs !

Le graphisme y est particulièrement flagrant, pour une raison bien particulière.

Il s’agit en effet de faire passer rapidement au spectateur des impressions ou notions potentiellement importantes.

Rapidement, car la durée d’une œuvre est faite pour cela.

Elle ne laisse évidemment pas le temps à des explications poussées !

Pour ce qui est mignon, ce sont les arrondis qui sont utilisés.

Un graphisme spécifique.

Les arrondis sont spécifiquement habilités à constituer des êtres mignons, de ceux que l’on a envie de câliner.

C’est effectivement une technique de dessin reconnue : arrondir une visage permet, en le rendant poupin, de lui donner un côté mignon.

Observez vos personnages préférés quels qu’ils soient, il vous sera aisé de constater qu’ils sont constitués d’arrondis, même leurs yeux !

Winnie l’Ourson, Stitch, Bambi, Tic et Tac… et même des humains, comme Vanellope, ou Vaiana enfant, sont de vrais exemples de mignonnerie, inspirant de la tendresse !

tendresse disney

Une notion subjective aux constantes reconnues.

Trouver que quelqu’un ou quelque chose est mignon, cela dépend effectivement des goûts et de la sensibilité propres à chacun.

Cependant, des constantes se retrouvent.

Les tout-petits : mignons pour la survie des espèces.

Effectivement, et ce de façon inter-espèces, les bébés inspirent à tous un instinct de protection.

Il s’agit tout simplement de dire que la nature est bien faite : cela permet effectivement la pérennité des espèces !

Disney a parfaitement su surfer sur cette réalité.

tendresse disney

Une universalité intrinsèque au cœur de nos personnages préférés.

Il s’agit ici d’imaginer que les dessinateurs de Disney ont écrémé le concept de mignonnerie pour en extraire ce qui est communément reconnu comme mignon.

Une extraction fructueuse.

Ayant ainsi une partie importante de l’âme de nos personnages, la suite est venue avec l’histoire de l’œuvre, les autres personnages…

Ainsi, une dose de mignonnerie est susceptible de se trouver dans chaque œuvre de Disney.

L’art au service de la tendresse : un pilier Disney.

Avec art et un savoir-faire hors du commun, Disney a toujours su et sait encore mettre en évidence le concept de mignonnerie comme générateur de tendresse.

Des pépites qui ne laissent personne indifférent.

Amateur ou non, personne ne peut rester indifférent devant un Disney. Y compris devant un « re-visionnage » : quel que soit le moment choisi, un Disney suscite forcément une émotion chez le spectateur.

Dans le souvenir comme dans la découverte : le génie au service du rêve et de la magie.

De bien des façons, l’univers Disney trouve toujours le moyen de nous émerveiller. Nous venons d’envisager l’une des facettes de ce savoir-faire !

Il s’agit effectivement d’un véritable savoir-faire, Disney étant depuis longtemps passé maître dans l’art universel de faire rêver.

Taggé comme

Commentaires

Laisser un commentaire