Le Crapaud et le Maître d’école : film effroyable de Disney

le crapaud et le maître d'école

Disney n’a pas attendu l’époque actuelle pour proposer des sujets plus effroyables.  En 1949, il sort son 11ème Classique d’animation.  Le Crapaud et le Maître d’Ecole est, en fait, formé par la réunion de deux moyens-métrages : La Mare aux grenouilles qui nous raconte l’histoire de Crapaud baron Têtard dont la passion pour les bolides le conduit derrière les barreaux, Et La Légende de la Vallée endormie. C’est là que commence l’horreur !

Ecoutons la chanson du Cavalier sans Tête…

La Légende de la Vallée endormie

image 11

L’histoire s’appuie sur La Légende de Sleepy Hollow. En 1820, Washington Irving imagine l’histoire d’Ichabod Crane, un instituteur qui, un jour d’automne, arrive dans le village de Sleepy Hollow…

image 12

 Amoureux fou de Katrina, la fille très convoitée d’un riche propriétaire, il fait des jaloux.  Parmi eux, l’affreux Brom Bones, bien décidé de se venger.  Un soir d’Halloween, le voilà qu’il raconte l’horrible histoire du Cavalier sans tête qui sévit dans la région…

image 13

Cette nuit-là, quand Ichabod rentre chez lui en passant par la sombre forêt, il fait la bien étrange et effroyable rencontre d’un cavalier sans tête…

Le Crapaud et le Maître d’école : Une histoire intacte…

On le sait, destinés à des enfants, les contes adaptés par les Studios Disney s’écartent souvent de la version originale.  Ainsi, Blanche Neige et les Sept Nains, Pinocchio, La Belle au Bois Dormant et bien d’autres ont subi plusieurs changements dans le déroulement du récit.  Etonnamment, ce n’est pas le cas de cette Légende de Sleepy Hallow. 

image 14

A aucun moment, il ne fut question d’édulcorer cette histoire pourtant très sombre… Et la version narrée par Bing Crosby respecte point pour point le roman écrit par Washington Irving… Le héros passe par les mêmes aventures.

Mais qui est ce Cavalier sans Tête ?

Avons-nous affaire à un véritable revenant venu nous hanter ?  Tout cela n’est-il que pure imagination d’Ichabod Crane, impressionné par l’histoire qu’il vient d’entendre ?  Ne serait-ce pas un vilain piège de l’infâme Brom Bones afin de le ridiculiser ?

Mystère… La question restera sans réponse dans le dessin animé, comme dans le livre d’Irving.  L’auteur nous parle autant de la possibilité d’un village ensorcelé que de la naïveté du maître d’école. Et Bones semble tellement satisfait par la mésaventure de l’instituteur qu’il n’est peut-être pas étranger à l’affaire

A vous de choisir !

Un personnage inventé ?

La résolution du mystère appartient donc à l’imaginaire de chacun et Irving n’a pas voulu nous donner d’indication.  Sans doute parce que, lui-même, a préféré garder le mystère des nombreuses légendes du cavalier sans tête qui courent à travers le monde depuis le Moyen-Age.

Comme cette légende mexicaine où cet homme désespéré est poussé par ses amis à chevaucher un cheval fou vers une grotte remplie d’or. Le cheval s’emballe, le cavalier est décapité, et voilà que l’étrange monture poursuit sa route éternellement, à la recherche d’une vengeance…

En Irlande, le dullahan sème la terreur. La créature démoniaque chevauche, portant sa tête sous le bras, brandissant un fouet formé d’une colonne vertébrale humaine. Quand il s’arrête, une mort survient !

image 15

En Allemagne, les fables des frères Grimm nous parlent aussi de cavaliers sans tête. Comme cet homme sans tête, vêtu d’un long manteau gris, chevauchant une bête de la même couleur ,Ou ce chasseur sauvage, homme sans tête qui avertit les chasseur d’un accident imminent…

Rencontrer le cavalier sans tête

Costume noir, cape violette, épée tranchante, épaules larges et rire diabolique, le Cavalier sans Tête a pris vie grâce aux artistes des Studios Disney. Les recherches graphiques de Mary Blair, les animations de Wolfgang Reitherman, le tout rythmé par une musique d’Oliver Wallace.  Ce dessin animé restera un petit bijou made in Disney auquel le réalisateur, Tim Burton, rendra hommage dans sa version de Sleppy Hollow. Il intègrera presque à l’identique la scène où le monstre jette une citrouille enflammée vers Ichabod…

Le personnage du Cavalier sans tête est-il réel ? Mystère, donc. Seule certitude, il est l’un des plus beaux méchants Disney.  Et si nous l’avons un peu oublié, certains parcs Disney l’ont intégré dans leurs festivités d’Halloween, comme à Walt Disney World quand il participe à la Boo to You Parade…

image 16

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée

  • https://radio.ready2play.fr:1340/stream
  • DLRP