En ce moment

Titre

Artiste

Background

La nature aux 1001 services de la magie à Disneyland Paris

Écrit par sur 2 juin 2021

Dans une série de capsules, découvrons la magie de la nature à Disneyland Paris avec l’enVert du Décor…

nature Disneyland paris envers du décor

La Nature au service de la Magie

Ils taillent haies et arbustes… Ou tondent le gazons … Ils replantent les fleurs … Les quelques 120 jardiniers du parc sont sans conteste les magiciens de la nature à Disneyland.

C’est que la flore fait partie de l’histoire à Disneyland.  Elle est étudiée et intégrée en fonction de chaque thème pour créer un véritable décor aux attractions.  Chaque recoin demande une attention de chaque instant … Ainsi, devenus trop hauts, les arbres doivent être changés pour ne pas masquer l’architecture du parc. Pas de panique … Ils auront une seconde vie autour des hôtels.

Certaines ambiances demandent une attention particulière.  Ainsi, dans la jungle d’Adventureland, l’Afrique, les Caraïbes ou l’Asie, il fallait recréer une végétation touffue.  Plus de 20.000 bambous ont planté.  Il fallait aussi sélectionner des espèces comme le palmier de Chine qui résistent à de basses températures.

Pour donner une impression désertique à l’ambiance « ruée vers l’or » de Frontierland, les arbres ont été fortement taillés.  Ils côtoient une espèce locale … Des aubépines qui occupaient le lieu avant le parc.  Les centenaires chouchoutes des jardiniers étaient plantées au beau milieu d’un champ de betteraves.  Le jardin du Manoir fantôme abrite également un intrus… Un figuier qui y a poussé spontanément et qui lui donne son allure de jardin à l’abandon… avec les noisetiers tortueux, les branches cassées, et les arbres morts…

A côté de ce travail d’entretien quotidien, certaines créations sont le fruit d’un travail de fourmi.  C’est le cas des nombreux topiaires recréant les personnages connus ou inédits qui agrémentent le parc.

Disneyland est bel et bien un immense jardin.  Avec ses 300 hectares d’espaces verts, c’est 35000 arbres qui y sont plantés, 400 000 arbustes… et jusqu’à un million de fleurs par an.  Dans cette série de capsules les magiciens de la nature font la Lumière sur les trésors cachés de Disneyland Paris… Des topiaires aux plantes exotiques, en passant par les ruches, les fleurs et les arbres.

Etape 1 : Les topiaires

Dans ce premier épisode, on part à la découverte des topiaires avec Diagana Mohamadou, jardinier paysagiste à Disneyland Paris.

Mais qu’est-ce que l’art topiaire ?  Il s’agit de tailler des arbres ou arbustes afin de leur donner une forme précise … Arbitraire ou figurative … Géométrique ou animale … Il s’agit donc d’une véritable sculpture végétale.  Souvent sur une base métallique, la croissance du végétal s’allie aux cisailles des jardiniers sur des plantes à petites feuilles … Buis, laurier, lierre ou laurier créent un décor féérique.

Cet art qui nous vient de la Rome antique s’observe devant le château dans ces arbres cubiques qui garnissent la butte.  Mais vous n’avez pu ignorer cette chenille en face de Mad Hatter’s Tea Cups.  Et que dire des 2 km de haie nous guidant à travers le Alice’s Curious Labyrinth. 

Alors, lorsque vous vous promènerez dans l’immense jardin de Disneyland, partez donc à la recherche de tous ces topiaires …

Episode 2 : Les ruches

Dans un esprit de conservation des variétés locales, deux vergers ont été créés sur le site de Disneyland Paris.  Le premier, proche de l’hôtel Cheyenne, et le second au voisinage du Disney’s Davy Crockett Ranch fournissent pommes, des poires et des prunes.  Ces espèces mellifères et l’installation d’une prairie fleurie ont poussé à l’installation de 2 ruchers. 

C’est en 2012 que Disneyland Paris accueillait ses premières ruches s’inscrivant ainsi pleinement dans la politique de préservation de l’environnement chère au Resort.  Outre une production de 3.000 pots de miel par an c’est  surtout la pollinisation naturelle qui s’en trouve renforcée et l’usage de produits phytosanitaires réduit.

Episode 3 : Les fleurs

Disneyland Paris … Un bouquet de fleurs en toutes saisons… Dans le département « Horticulture » 120 personnes travaillent chaque jour pour rendre la magie du lieu à travers un univers de couleurs et de senteurs que sont les créations florales originales… Ainsi, chaque année, des milliers de fleurs sont plantées ! 

Les fleurs sont, sans doute, les éléments végétaux les plus visibles de Disneyland Paris.  Elles étalent leurs pétales colorés et leurs senteurs aux sens de tous les visiteurs.  Au-delà du simple ornement, les fleurs contribuent à raconter une histoire qui emmène chacun dans un univers féérique, rappelant ainsi les plus belles histoires de l’univers Disney.  Et afin de s’intégrer parfaitement dans le décor, ces jolies plantes vont changer de couleur au gré des lieux, des thématiques et des saisons, selon un langage des fleurs bien étudié.  Les espèces florales sont donc choisies soigneusement… pour leur beauté, leur floraison, leurs couleurs, leur taille. 

Et tels des artistes avec leurs pinceaux, les jardiniers installent les massifs floraux et les arbustes en fonction du projet, du lieu et de la saison, pour un changement de décor complet. 

Episode 4 : Les arbres

Les fleurs participent à l’ambiance des différents lieux du parc.  Il en est de même pour les arbres et les arbustes.  Et leur tâche est ardue.  Ils ont la lourde mission de plonger le visiteur dans l’ambiance évoquée par le land tout en étant répondant aux exigences climatique de l’Ile de France.

Ainsi, pour évoquer le Far West de Frontierland, le choix s’est porté sur donc des plantes et arbres originaires du bassin méditerranéen.  Habituellement peu hautes, elles confèrent au lieu un aspect désertique et aride.

Par contre, Adventureland demandait une végétation luxuriante. Palmiers et plantes exotiques s’imposaient.  Encore fallait-il qu’ils résistent aux conditions climatiques et aux intempéries.

Bref, dans tous les recoins du Parc, les jardiniers veillent au choix et à l’entretien des arbres afin de rendre l’immersion la plus naturelle possible.

Episode 5 : Les plantes exotiques

L’exigence d’un parc verdoyant toute l’année demande de véritables prouesses aux jardiniers du parc.  Si des séquoias côtoient des pins noirs d’Autriche à Frontierland, ils rejoignent une véritable armée de 180 espèces de cactus. 

La luxuriance d’Adventureland a demandé de l’ingéniosité pour adapter des plantes exotiques à un climat frais…

Comment faire vivre une flore exotique qui ne demande que soleil et chaleur ?

Episode 6 : Le Biocontrôle

Tout au long de l’année, l’environnement est au cœur des actions menées à Disneyland Paris.  Ainsi, encourager la biodiversité à travers les 250 hectares d’espaces verts est une priorité.  « Le Potager de Rémy » permet aussi la culture biologique d’une quinzaine de variétés de fruits, légumes et aromates.  Ils serviront ensuite à l’élaboration de certains plats servis dans les restaurants.

La pollinisation des végétaux est assurée par les abeilles des deux ruchers qui ont été installé.  Elles réduisent ainsi l’usage de produits phytosanitaires. 

Désiré Dadi, technicien biocontrôle, nous dévoile les initiatives mises en place pour protéger nos végétaux tout en préservant la planète et la biodiversité.

Episode 7 : Alice’s Curious Labyrinth

Voilà une attraction qui s’étend sur une superficie de près de 2000 mètres carrés au cœur d’un véritable jardin.  Un chemin serpente le long de 370 mètres au milieu des ifs, troènes et autres buis.

Et ce jardin évolue au cours du temps… Une végétation qui varie en fonction des saisons … ou de la fantaisie des horticulteurs.  Voilà qui donne à l’attraction des couleurs et des tons mouvants… dépendants des plantes qui compose le labyrinthe…

Alain Venant, jardinier à Disneyland Paris, vous révèle les trésors cachés du Labyrinthe d’Alice.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *