fbpx
Current track

Title

Artist

Background

Les mascottes au sein des différents univers Disney

Ecrit par le 2 novembre 2019

Ils sont indissociables aux héros Disney. Drôles, parfois touchants, on leur donne un nom connu de tous : les mascottes…

mascottes disney

L’univers de nos héros préférés est peuplé de toutes sortes de créatures, plus magiques les unes que les autres. Passons en revue les impacts qu’elles impliquent, ainsi que les différents symboles qu’elles représentent.

Nous avons des guides, moraux comme physiques, des amis qui consolent, soutiennent et accompagnent… Des mascottes !

Leurs portées sont certes d’importance variable, cependant il s’agit toujours de se consacrer au bonheur d’une personne.

Des portées variables pour une tendresse constante.

Involontairement essentiels comme Hei Hei dans Vaïana, d’une intelligence émotionnelle extrême mêlée de naïveté comme Rey dans La Princesse et La Grenouille, d’une bêtise uniquement apparente comme Dante, le chien qui va guider Coco et qui au final s’avérera être son splendide alebrije, toutes ont la particularité d’être à la fois drôles et émouvantes…

mascottes disney

Il ne s’agit évidemment pas d’établir une liste détaillée, exhaustive de ces différentes et charmantes créatures, mais plutôt d’envisager les différents symboles représentés par les mascottes au sein des œuvres Disney.

De Jiminy Cricket à Olaf en passant par Pascal, nous pourrons terminer par la découverte de Bruni.

Des personnages secondaires essentiels.

Du petit porte-bonheur au véritable guide spirituel, les mascottes représentent la plupart du temps bien plus que de simples amis de leur « humain » dans les différentes œuvres de Disney. En effet, elles représentent divers symboles au sein des différents univers, allant du simple guide au plus absolu et indispensable des soutiens.

Guide spirituel, matériel ou les deux, au degré d’importance variable, chacune de ces mascottes a son importance, apporte sa petite touche de lumière au sein d’une œuvre, d’une histoire qui, bien souvent, la dépasse complètement…

Sans pouvoir en changer le cours profond, la mascotte a cependant un rôle déterminant par le soutien qu’elle apporte au protagoniste, également par ses agissements propres…

L’exception qui confirme la règle : un acte héroïque.

Effectivement, elle va façonner de petites annexes de l’histoire, et être en cela déterminante dans le renfort apporté aux protagonistes !

Existent toutefois des exceptions qui confirment la règle, bien-sûr !

En effet, vous avez parfois des mascottes involontairement essentielles, comme Hei Hei dans Vaïana…

mascottes disney

Un coq aussi bête que terriblement attachant.

Le petit coq à la maladresse légendaire brille par son peu d’intelligence, mais comme un porte-bonheur il en est drôle et tellement attachant. Lorsqu’il récupère le cœur de Te Fiti dans son bec lors du grand affrontement entre Vaïana, Maui et La tribu des Kakamoras, la raison même de sa présence en est encore plus fortement éclairée, en sus du soutien de sa présence auprès de Vaïana. Cette dernière doit effectivement, malgré tout ce qui lui arrive, toujours s’en occuper, sans elle il n’aurait même pas pu quitter la plage…

Un acte déterminant.

On peut se dire que ce petit coq a un rôle de réconfort tant auprès de Vaïana que des téléspectateurs petits et grands, en plus de cet élan qui, s’il peut sembler anecdotique, n’en est pas moins extrêmement important dans le film !

Car en effet, s’il n’avait pas récupéré le cœur dans son bec, il n’est pas dit que le rattrapage en aurait été aisé!

Des sas de décompression fondamentaux.

La psychologue Geneviève Djénati, auteure notamment de la « Psychanalyse des dessins animés », a établi le rôle de ces mascottes comme essentiels dérivatifs à la peur pour les petits, permettant notamment aux enfants de ne pas intérioriser de peurs lors du visionnage, ainsi que d’être distraits lors de scènes pouvant s’avérer particulièrement angoissantes…

Pour les petits, mais pour les grands aussi!

Pour les adultes, il est possible de se dire que ces petites pépites d’humour et de tendresse magique peuvent également avoir un rôle d’allègement de situations pouvant s’avérer pesantes !

Et puis tenons-le nous pour dit : il est des adultes particulièrement sensibles pour qui ces pépites ne font qu’amener de plein de façons toujours plus de tendresse et d’attachement ! Je peux sans honte avouer que je fais partie de ceux-là, qui sont capables de s’émerveiller devant un Disney, de pleurer pour un personnage secondaire ou non (oui oui!) !

Un lien très privilégié, bien que jamais complètement exclusif.

En général, la mascotte développe un lien privilégié avec un unique partenaire, lien qui n’exclut pas d’autres interactions avec des tiers, d’autres belles ententes bien que n’entravant en aucun cas cette prime amitié plus importante que tout aux yeux d’une mascotte n’ayant bien souvent que son protagoniste au monde.

Si nous savons que leurs portées sont d’importance variable, il s’agit cependant toujours de se consacrer au bonheur d’une personne. Plus ou moins consciemment, d’ailleurs !

Jiminy Cricket : la Conscience d’un petit pantin de bois.

Ce petit grillon au grand cœur et à la volonté de maintenir le petit Pinocchio sur le droit chemin de la bonne morale, bonne conscience et bon comportement, a la particularité d’être tout petit… Effectivement, c’est un grillon, mais on peut penser à l’utilité de cette petite taille, en se disant qu’elle permet de laisser opérer la magie par contraste.

Jiminy Cricket est bien plus petit que Pinocchio, et tellement plus mature. Le petit garçon en devenir n’a pas la moindre maturité, il est comme un livre ouvert qui attend l’encre qui va le compléter et en faire un ouvrage accompli…

Un grillon tout petit face à un monde aussi immense que cruel!

A ce niveau-là, l’œuvre veut souligner la mise en évidence du fait qu’il est, bien souvent, bien plus facile de se laisser aller à de mauvais instincts que de prendre sur soi et souhaiter volontairement bien se comporter. Cette réalité est mise en relief par la petite taille de Jiminy, qui se veut la bonne conscience de Pinocchio, pourtant attiré par le vaste monde et toutes les dérives comportementales dangereuses qu’il peut comporter. Ce sera bien souvent une véritable sinécure pour le tout petit grillon de faire le poids face à toutes les mauvaises tentations tellement attirantes pour Pinocchio !

Une bonne conscience synonyme de bon chemin librement consenti.

Le petit Jiminy permet donc également de mettre en évidence la réalité que pour obtenir un bon comportement de la part de Pinocchio, il faut que ce dernier face volontairement la démarche d’écouter le petit grillon qui ne compte pas abandonner le petit garçon malgré ses multiples rebuffades et contestations…

Pascal : le compagnon aussi passe-partout qu’immanquable.

mascottes disney

S’il est amusant de se dire que la création de ce petit caméléon fut inspirée par un vrai caméléon, nommé Pascal, appartenant à la chargée d’animation Kelly Lewis, il ne s’agit évidemment pas de la seule réalité que l’on retient sur ce petit être audacieux.

Pascal illustre parfaitement la notion de protection de son « humain ». En effet, il fait totalement fi de sa petite taille et ferait absolument n’importe quoi pour protéger Raiponce. Les deux forment un inséparable duo, on voit l’amour et la complicité qu’ils partagent…

Un petit protecteur aussi fidèle que rigolo.

Pascal, ami, compagnon et confident de Raiponce, n’est jamais loin d’elle… Irrémédiablement fidèle, il ferait n’importe quoi pour la protéger ! Il est aussi drôle et mignon que déterminé, aussi ne doute-t-il de rien lorsqu’il s’agit, perché sur la tête de Raiponce, de faire obéir un cheval, en laissant Raiponce penser que c’est elle qui le fait écouter. Cette jolie scène est particulièrement drôle !

Olaf : une fragilité mêlée de tendresse et de naïveté.

mascottes disney

Olaf : compagnon d’Elsa, création d’enfance donc par essence attachant, il l’est encore plus par sa naïveté au moins aussi drôle que déconcertante.

Cet adorable bonhomme de neige entre pile dans le rôle de dérivatif à de sombres pensées, plus pour Anna particulièrement, mais également pour tous ceux qui l’entourent, ainsi que pour les spectateurs de tous âges !

Un bonhomme de neige désarmant.

Il désarme toute remarque négative par sa naïveté tellement attendrissante : le bonhomme de neige n’a alors pas conscience qu’il peut fondre, lorsqu’il rêve de vacances au soleil !

Parallèlement à cela, il commence à fondre mais serait allé jusqu’à disparaître complètement pour réchauffer Anna dont le cœur commence à geler après avoir été touchée par la glace de sa sœur, et trahie par celui qu’elle pensait un jour épouser!

Un brin de lucidité mêlé d’humour.

N’ayant pas une conscience aigüe de lui-même ni une forte intelligence, notre bonhomme de neige préféré a d’amusants élans de « lucidité ». Effectivement, il est extrêmement drôle lorsque, après être tombé d’une falaise et avoir rassemblé ses morceaux avec un peu d’aide, il réalise qu’il n’a pas de colonne vertébrale !

Une pureté d’âme innocente.

Naïf, amusant et attendrissant, Olaf fait preuve d’une gentillesse aussi pure que son innocence. Un petit bonhomme de neige créé par l’amour existant entre deux sœurs et qu’au final, malgré une extrême fragilité, rien ne pourra ébranler.

Olaf est le résultat d’un amour inconditionnel, première réalisation aboutie de La Reine des Neiges alors encore une enfant voulant amuser sa sœur…

Bruni : la future star des salamandres.

mascottes disney

Nous pouvons ainsi terminer notre voyage au pays des mascottes par la découverte de l’un des plus petits habitants de la forêt enchantée, dans l’univers de la Reine des Neiges II, qui sortira le 20 novembre 2019 dans les salles de cinéma françaises.

Nous en saurons alors plus, même si nous pouvons d’ores et déjà prédire une petite créature au minimum aussi mignonne qu’attachante !


Commentaires

Laisser un commentaire