Main Street U.S.A : la rue de la nostalgie américaine

Main Street U.S.A est le 1er land que vous rencontrez en arrivant sur le Disneyland Park. Il regorge d’histoire et de détails. Mais son nom cache aussi bien des secrets et des références. Plongée au cœur de cette petite ville américaine du 19e siècle.

Main Street Motors - Boutique sur l'allée centrale | Disneyland Paris



Pourquoi ce nom ?



Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Main Street U.S.A porte ce nom ? Pour le comprendre, il faut diviser le nom en 2 : “Main Street” et “U.S.A”.

n021111 2022jun01 main street vehicles 16 9 tcm792 157027
Main Street U.S.A : la rue de la nostalgie américaine 1



“Main Street”


“Main Street” veut dire “Rue principale” en anglais. Et c’est la façon dont le land a été composé. “Main Street » est en lien avec Walt Disney. En effet, cette rue n’est pas un simple décor de film mais la reconstitution nostalgique de Marceline, la petite ville située dans le Missouri et qui a vu grandir Walt Disney.

The Town of Marceline, Missouri is Incorporated - D23
Main Street U.S.A : la rue de la nostalgie américaine 2


Ce qui explique que son architecture n’est pas aussi exubérante et détaillée que celle dans notre parc : les Imagineers ont recréé la nostalgie de l’enfance de Walt Disney et non pas la vraie ville de Marceline.
On peut d’ailleurs retrouver une photo de Marceline à City Hall. Un autre un clin d’oeil à la ville du créateur de Mickey est présent dans la boutique “Disney & Co”. Cette boutique met en scène une foire agricole, et plus précisément celle de “Pike Country Fair”. Cela fait référence à une véritable foire agricole du Missouri, un lieu où Walt Disney avait de nombreux souvenirs.

A lire également
A Disneyland Paris, May the Force be with you…

oDnDWZHNPH8oxqq5Y2Zj8ghJk1xgtXJO7pDS x2iVFVwMO X5VKNTJua2kewo61OtReuFLGMaJ8rykdaY3iLx 80A4Q9 4g4j JfKIzoA38IZV2AwJZtz7yijY VZ6UeZ0GG68o


Une des grandes passions de Walt Disney est également mise à l’honneur sur Main Street : le cinéma. Toute l’entrée du land est une référence à cette thématique. Les guichets représentent les points de vente où on pouvait acheter des places pour les séances, les tenues des Cast members sont celles des ouvreurs de salles et les lignes d’ampoules au plafond ainsi que les affiches d’attractions rappellent les entrées des cinémas du siècle dernier. De plus, la technique dite de “perspective” est utilisée. En effet, le plafond va venir vous écraser lors de votre passage sous la gare de Main Street Station afin que le parc vous paraisse immense et impressionnant à la sortie.

Disneyland Railroad Main Street Station - attraction et parc | Disneyland  Paris



“U.S.A”


Maintenant que nous connaissons la raison de “Main Street”, passons à “U.S.A”.
Bien que Marceline ait beaucoup inspiré Main Street, ce n’est pas la seule ville représentée. Beaucoup d’états et villes américaines inspirent ce land.

A lire également
Billets Privilèges, jusqu'à 20 amis petit prix à Disneyland

ZV3UMFjqKoPa0RlLoxFL97vkqteO359NIWyxH pLfG1TrF9HmL9Bva1KhdsTIaErp2uBScddE10xl9y4M OcJh4Zg1sx 02vCc3554phvPZuJYnlQ9K4Y91Aaa K jbMF2t43w


City Hall a la particularité de s’inspirer de 2 villes. L’intérieur du bâtiment représente “Independence Hall » de Philadelphie, tandis que la façade extérieure représente le “Western Union Telegraph Building” de New York (Bâtiment considéré comme l’un des premiers grattes-ciels de l’histoire avec ses 10 étages en 1875).
New York est d’ailleurs la ville la plus représentée sur Main Street avec de nombreux détails (comme les plaques d’égout) mais surtout grâce à Liberty Arcade et “Statue of Liberty Tableau” qui permet de revivre l’inauguration de la Statue de la liberté via un parcours à pied (bien caché) composé d’une petite scène, de musique, de décors et de sons.

Liberty Arcade - Galerie de Main Street | Disneyland Paris
Main Street U.S.A : la rue de la nostalgie américaine 3


City Hall n’est pas le seul bâtiment à représenter 2 villes en même temps. “Walt’s : An American Restaurant” est censé se trouver à Chicago, la ville où Walt Disney est né en 1901. Pourtant, son adresse est “1401 Flower Street”, une référence à Glendale (en Californie) où se trouve le siège social de “Walt Disney Imagineering”.

San Francisco aussi se cache dans Main Street. En face de Flower Street, il y a Market Street, qui est le nom d’une grande rue de San Francisco. Mais le plus grand hommage à cette ville se trouve au “Cable Car Bake Shop”, un lieu de restauration mettant à l’honneur le Cable Car (Tramway mythique de cette ville) à travers des plans de la ville, des éléments de décor et un kinétoscope permettant de revivre le tremblement de terre qui a eu lieu à San Francisco en 1911.

“The Ice Cream Company” (lieu de restauration rapide) se targue d’avoir été créé à Saint-Louis en 1904… une référence à l’exposition universelle de 1904, qui s’est tenue à Saint-Louis. D’ailleurs, petit détail amusant : lors de cette exposition, un glacier s’est retrouvé à court de coupelles pour servir ses crèmes glacées. Il a donc utilisé une gaufre qu’il a roulé, créant ainsi le tout 1er cornet de glace !

A lire également
Séjour Disney : 10 points pour sublimer votre visite
The Ice Cream Company - Glaces à Main Street | Disneyland Paris


Les fameuses fêtes foraines en bord de jetée sont également mises à l’honneur. A “Boardwalk Candy Palace”, représente celle de Atlantic City dans le New Jersey. Le nom du bâtiment qui abrite le “Boardwalk Candy Palace” est le “Tilyou Building”, en hommage à Georges Tilyou qui est le créateur de Coney Island, fête foraine située à Brooklyn.

Enfin, plusieurs noms de villes américaines se retrouvent sur les affiches de Discovery Arcade ou sur de fausses publicités.

Discovery Arcade (Disneyland Paris) - Alchetron, the free social  encyclopedia
Main Street U.S.A : la rue de la nostalgie américaine 4

D’autres articles à découvrir

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée

  • https://radio.ready2play.fr:1340/stream
  • DLRP