fbpx
Current track

Title

Artist

Background

Ray et Evinrude : deux petits insectes pour deux cœurs immenses

Ecrit par le 22 avril 2020

Dans le monde de Disney, il existe des personnages courageux de la taille d’un insecte. Ray et Evinrude sont deux exemples évidents à évoquer…

ray la princesse et la grenouille

Des personnages peu connus.

Aujourd’hui, mettons en lumière deux petits héros par trop méconnus : Ray et Evinrude.

Le premier est une luciole émouvante et courageuse dans La Princesse et la Grenouille. Le second une “libellule-propulseur” à toute épreuve dans Les Aventures de Bernard et Bianca.

Un beau point commun.

Nos deux insectes extraordinaires ont pour particularité commune d’être prêts à tout pour les autres, en toute simplicité.

Rendons hommage à leur altruisme infaillible, leur émotion soulignée par la magie du contraste, pour enfin nous attarder sur leur attendrissante simplicité.

Un altruisme à toute épreuve.

Ray : un petit guide très énergique.

C’est avec un plaisir évident que Ray, petite luciole au moins aussi sentimentale que romantique, va guider Tiana et Naveen au travers des marécages pour aller consulter Mama Odie.

Une famille lumineuse.

Notre luciole préférée est accompagnée de toute sa famille dont les lumières guideront les voyageurs.

Pour Ray, rencontrer nos deux héros revient tout simplement à les faire entrer dans son cœur, dans sa vie : sa famille est déjà immense mais il est toujours prêt à l’agrandir avec de nouveaux amis !

Un sentimental prêt à tout pour les autres…

Ray sera particulièrement touché par l’amour naissant entre Tiana et Naveen, faisant son possible pour que la rencontre de leurs deux cœurs aboutisse à une véritable histoire d’amour.

…jusqu’à sacrifier sa propre vie.

Toujours heureux de rendre service, il ira jusqu’au bout de lui-même pour aider ses amis, sacrifiant sa vie en s’attaquant à un ennemi bien plus fort que lui !

Ces instants sont des plus douloureux du film, les funérailles refléteront parfaitement la douleur liée à son départ…

Une émotion poussée à l’extrême.

L’émotion atteindra son comble lorsqu’il ira rejoindre sa bien-aimée…

En effet, il est amoureux d’une étoile, Evangeline…

Personne ne le croit vraiment jusqu’à ce qu’après son décès, il la rejoigne pour briller à ses côtés dans l’émotion générale !

Evinrude : prêt à tout pour aider les autres.

Evinrude est en effet une libellule extraordinaire, qui n’hésite pas à s’épuiser pour ses amis.

Véritable propulseur ailé, il escortera Bernard et Bianca sur les Marécages du Diable…

Victime d’une attaque de chauves-souris, il vivra d’affreux moments… Un bon remontant le remettra sur pied avant qu’il puisse rejoindre l’action de groupe.

Un altruiste engagé à fond.

Effectivement, altruiste au point, s’oubliant lui-même, d’avoir frôlé la mort pour sauver ses amis, il poussera son sens du devoir jusqu’à travailler aux côtés de nos deux héros pour la société SOS New York.

Le contraste au service de l’émotion.

Deux petits êtres pour deux cœurs immenses.

Nous touchons-là au cœur de l’essence-même de nos deux petits héros. En effet, ils sont vraiment tout-petits…

Quoi de plus vulnérable et particulièrement fragile qu’une petite luciole, ou une libellule ?

Le contraste est ici véritablement au service de l’émotion : ils sont certes minuscules, mais tellement grands par le cœur !

Deux petits véhicules de grandes et belles valeurs.

Les qualités morales de Ray et d’Evinrude sont encore plus mises en évidence par le contraste avec la taille réelle de nos personnages.

Ils sont ainsi vecteurs de sublimes valeurs, entre autres d’amitiés et de solidarité, et ce de manière extrêmement efficace et percutante du fait de leurs physiques.

Nos héros miniatures sont ainsi bien plus efficaces que s’ils étaient des géants !

Une attendrissante simplicité.

Des comportements innés.

L’altruisme et le sens de la famille de nos héros sont tels qu’ils paraissent comme concepts abstraits, doux idéaux inatteignables autrement qu’en idée…

Hors pour eux qui sont si petits, la question ne se pose même pas !

Une fragilité seulement apparente.

Le don de soi pour les autres est une seconde nature chez ces deux petits insectes à qui nul ne reprocherait de se cacher pour se protéger en ayant peur de tout !

Eh bien non : à l’encontre de ce que l’on attendrait d’eux, nos deux gaillards ont une bravoure bien supérieure à la plupart des autres, plus grands et forts qu’eux !

Une force morale dépassant toutes les autres.

Cette simplicité de nature est encore plus soulignée dans le cas de Ray, l’incorrigible romantique qui donnera sa vie pour le service des autres.

Les funérailles de Ray : un hommage réparateur.

Nous pouvons effectivement considérer qu’en quelque sorte, son histoire lui rendra justice en montrant à tous ceux qui le connaissaient que son amour pour Evangeline n’est pas une vaine lubie.

Non, car elle existe bel et bien et le petit héros est parti pour briller éternellement aux côtés de celle qu’il aime.

La vie sentimentale de la plus fleur-bleue des lucioles ne fait qu’illustrer la facilité du petit être à donner son cœur, qu’il a comme on dit toujours sur la main.

Evinrude : moins expressif mais tout aussi intense.

Quant à Evinrude, sa simplicité consiste en son altruisme exacerbé : il semble fait et motivé pour rendre service aux autres.

Son entrée dans la SOS Société ne fera que confirmer cela.

evinrude bernard et biance

Deux petits héros d’univers différents qui se ressemblent énormément.

Ray et Evinrude sont deux petits insectes de fragile constitution certes, mais tellement immenses par leur esprit chevaleresque, plein de valeurs toutes plus belles les unes que les autres !

Disney et son infaillible formule magique.

Une fois de plus, nous avons pu constater l’universalité de l’émerveillement « façon Disney », ici particulièrement mise en exergue par la magie du contraste.

Dans ces conditions, nos deux héros sont susceptibles d’émouvoir chacun d’entre nous, quel qu’il soit !

Une association façon cross-over ?

Ne pourrions-nous imaginer, à la manière des cross-over entre séries télévisées, une rencontre exceptionnelle entre les deux incontournables bien que secondaires personnages Disney ?


Commentaires

Laisser un commentaire