Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas

George Lucas lança la saga Star Wars en 1977. Comment un homme trouva-t-il l’inspiration qui marquera le cinéma de science-fiction ?

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP
Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas 1

Sans vouloir faire ici nous lancer dans une biographie exhaustive de George Lucas, il est quand même nécessaire de rappeler quelques événements de sa vie.  Il s’agit là, en effet, du chemin qui a conduit à l’émergence et la maturation de l’univers Stars Wars.

Premiers pas de George Lucas ?

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP

Au début, la fureur de vivre

George Lucas est né en 1944 dans la petite ville de Modesto, en Caroline du Nord, où sa famille dirige une exploitation de noyers.  Autant dire qu’il grandit loin des préoccupations du cinéma !  On ne peut pas dire non plus qu’il excelle dans les études.  Sa seule passion réside dans les dragsters qu’il répare, équipe et pilote.  C’est cette passion qui va le conduire vers le cinéma. 

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP
Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas 2

Le 12 juin 1962, le jeune Lucas alors âgé d’à peine 18 ans rentre au ranch familial au volant de sa Fiat deux cylindres, il prend un virage sur sa gauche lorsqu’une Chevrolet Impala arrive trop vite derrière lui. La Chevrolet percute violemment la Fiat et projette cette dernière hors de la route, lui faisant faire plusieurs tonneaux avant d’aller s’encastrer contre un arbre. George est heureusement projeté hors de son véhicule. 

L’appel du cinéma

Après cet accident, il reverra donc ses priorités !  C’est à cette époque qu’il comment à passer du temps à San Francisco, où il se passionne pour le cinéma expérimental d’avant-garde, loin du système hollywoodien.  Le virus du cinéma l’atteint !  Une fois son bac en poche, il s’inscrit alors à l’USC, University of Southern California de Los Angeles.  Alors que tout le monde le prend pour un fou.

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP
Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas 3

Il aura la même sensation lors de la mise en œuvre de Star Wars : « J’ai ressenti intimement à chaque fois qu’il s’agissait de choses que je devais accomplir et je m’y suis tenu ».  Dans ces années universitaires, il rencontre ceux qui resteront ses collaborateurs et forme avec eux la première génération influencées plus par le cinéma international que par Hollywood.  La Nouvelle Vague française, le cinéma de Fellini et de Kurosawa seront autant de sources d’inspiration qui conduiront à la saga Star Wars !

Une rencontre fracassante

Quand il sort de l’USC en 1966, Lucas sait filmer, produire, mettre en scène et monter car tout cela était enseigné à l’Université.  Mais la rencontre la plus marquante qu’il fera dans cette période étudiante sera celle de Francis Ford Coppola. 

Collaboration Lucas – Coppola

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP
Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas 4

Leur opposition commune aux règles de l’establishment les rapproche immédiatement.  Coppola engage Lucas comme assistant sur son film « Les gens de la pluie » en 1969. 

Un premier film … THX 1138 : 4EB

Pendant ce temps, Lucas écrit son premier long métrage « Electronic Labyrinth THX 11884 EB ».    Coppola, convaincu du talent du jeune homme, obtient que la Warner produise un long-métrage à partir de THX 1138 : 4EB.  Lucas et Coppola fondent alors, avec le soutien de la Warner, le studio American Zoetrope dans le but de faire des films différents de ce que produisent les grands studios à l’époque et aussi pour aider les jeunes réalisateurs de films expérimentaux.  Problème : la Warner est choquée par la version finale de THX 1138 et procède à de nombreuses coupes.  

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP

Lucas n’apprécie pas du tout et décide de fonder sa propre société : Lucasfilm.  Le film, métaphore de l’hypocrisie et du formatage d’Hollywood, ne recueillera pas le succès espéré. Lucas sait alors qu’il doit se tourner vers des histoires plus intimistes, ce qu’il fait en évoquant la nostalgie de ses années d’adolescence avec « American Graffiti ».  Lucas le réalise avec l’aide des studios Universal pour le financement du projet : c’est un triomphe qui rapportera 145 millions de dollars et sera nommé 5 fois aux Oscars.  C’est le premier pas, pour Lucas, vers l’affranchissement de l’ombre de Coppola. 

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP

Séparation avec Coppola

Fort de ce succès, Lucas a l’idée d’un film sur le comportement des soldats américains au Vietnam et le propose à Coppola : ce sera Apocalypse Now.  

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP

Mais aucun studio ne veut se risquer à aborder un sujet aussi délicat. La séparation des anciens complices arrivera à son terme quand Coppola prive Lucas d’Apocalypse Now qu’il devait réaliser !  Coppola s’occupera donc seul de ce film tandis que Lucas va se tourner vers ce qui deviendra Star Wars.

Vers Star Wars…

Pour Apocalypse Now, Lucas avait imaginé un film tourné sur le mode documentaire, sur un vrai champ de bataille. Mais il devient vite évident à Lucas que cette version n’existera jamais. Coppola reprend la main !  Lucas reprend alors ses idées sur la guerre et la rébellion pour en faire le scénario de la plus grande saga cinématographique :Star Wars. 

Grâce au succès d’American Graffiti, Lucas possède maintenant les fonds nécessaires pour pouvoir se passer d’un studio finançant ses prochains films. Il crée deux nouvelles sociétés : la Lucasfilm Limited et Industrial Light and Magic. En avant, il peut se lancer dans son grand projet !

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP
Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas 5

Pour l’histoire, il reprend en fait les éléments de la guerre du Vietnam. Mais il préfère ne pas s’orienter vers une espèce de parabole de la société des années ’70.  Il choisit de plonger son conte moral à une époque et dans un lieu totalement imaginaires.  Pour construire son histoire, il va utiliser nombreux éléments de tout ce qu’il aime !

Star Wars : l’idée d’un homme, George Lucas, DLRP

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée

  • https://radio.ready2play.fr:1340/stream
  • DLRP