fbpx

Toy Story 4 : un film plein d’émotions

Ecrit par le 24 juin 2019

Que vaut le nouvel opus de nos jouets favoris, Toy Story 4 ? L’avis de DLRP, et de notre critique…

Woody et sa bande d’amis sauront ravir les petits comme les plus grands, avec une belle histoire, sous le signe de la psychologie.

Réalisé par Josh Cooley, le co-scénariste de “Vice-Versa”, Toy Story 4 est un long métrage du studio Disney-Pixar. Cette saga fut d’ailleurs la première d’animation du studio à la lampe.
Ce dernier opus marque la fin d’un cycle puisque tous les personnages ont grandi, tout comme nous le public.

Les scénaristes Stephany Folsom et Andrew Stanton ont concentré l’histoire sur la psychologie des jouets et particulièrement sur celle de Woody.
Mais l’équipe de DLRP ne vous en dévoilera pas de trop dans cet article…

Toy Story 4

Synopsis (allociné)

” Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet… “

Tout évolue là où l’histoire a commencé

Dans les trois premiers Toy Story, nous avions pu suivre l’évolution d’Andy, depuis son plus jeune âge. Tout ce petit monde: personnages et jouets, étaient en quelques sortes rattachés à lui. Ils dépendaient de lui et n’étaient pas directement au centre de notre attention.

C’est donc à ce moment que le scénario axé autour de Woody entre en scène; on découvre que ce petit cowboy a beaucoup de mal à gérer la séparation avec Andy. Ces scènes sont émouvantes.
Notre petit héros se remet à présent en question, il cherche à accomplir sa mission qui est de rendre heureuse la petite Bonnie. Woody ne construit ses journées qu’autour de ça, il tient absolument à être un peu comme son ange gardien.

Nous pouvions déjà constater ce rôle de paternel lorsque Woody était aux côtés d’Andy, puisque son propre père était absent. Mais aujourd’hui avec Bonnie, il va lentement s’effacer ou plutôt se mettre en retrait pour laisser place à un nouveau jouet…

Toy Story 4

L’arrivée de Fourchette

Toy Story 4

Fourchette apparaît au début du film lors de la journée d’adaptation d’école de Bonnie. La maîtresse leur demande de fabriquer quelque chose et la petite a effectivement laissé agir son imagination.
Fourchette est a présent bien vivant. Mais ses débuts vont être plus ou moins compliqués.

Bonnie a récupéré les matériaux le composant dans une poubelle. Indirectement car c’est Woody qui les lui a amenés sans qu’elle le remarque. Fourchette ne comprend pas qu’il est devenu un véritable jouet, et continue à croire être un déchet. Il va notamment à plusieurs reprises se diriger vers des poubelles, (ndlr) ces passages sont en effet assez drôles et mignons.

La vraie réflexion autour de cette psychologie des jouets concerne leur durée de vie. “Un jouet peut-il mourir ?”
L’on peut se demander également ce qu’un jouet peut bien faire après que leur enfant ait suffisamment grandi ?

Avant sa sortie, les fans avaient peur de ce qu’allait être cet opus. Peut-être serait-il de trop ? Et finalement…
Ce quatrième de la série suit et complète parfaitement les trois autres. Il se laisse plus que bien regarder, réellement appréciable. Nous sommes plongés dans l’histoire pendant 1h40 sans voir le temps défiler.

L’avis de la rédaction

DLRP vous conseille vivement de vous déplacer dans votre cinéma le plus proche, pour vivre un moment agréable avec vos enfants ou vos amis.
Ce film regorge d’émotions agréables à ressentir et nous sommes transportés dans notre enfance avec la fin de cette saga.

En conclusion, Toy Story 4 est pour nous un vrai succès !

Sources

– images : photo personnelle de couverture, allociné, Amazon, vanityfair, rtl.fr, fan actus
– texte : connaissances personnelles, cinéseries

Taggé comme

Commentaires

Laisser un commentaire


DLRP

Current track
TITLE
ARTIST

Background