En ce moment

Titre

Artiste

Background

Zen Moments : Une heure de détente à Frontierland

Écrit par sur 16 février 2021

Aujourd’hui, nous vous proposons de vous promener dans Frontierland et plongez dans l’ambiance de Thunder Mesa, sa ville fantôme…

Dans ce monde de vitesse, de stress… Ce monde où le temps est une denrée rare… Ce monde où l’on s’oublie trop souvent… Disneyland vous donne l’opportunité de dire « STOP » …

Une pause d’une heure de concentration, de calme et de lâche-prise.  Le mode d’emploi ?  Installez-vous confortablement, détendez-vous … Plongez dans les magnifiques paysages de Disneyland Paris… Ecoutez les bruits du parc… Zen Moments vous invite au voyage à travers la beauté unique des univers construits par l’imagination, la créativité et le talent de nos équipes.

Frontierland … Une histoire du Far West…

L’histoire de Thunder Mesa s’inscrit en pleine ruée vers l’or, autour de 1889.  Dans cet Ouest américain, le Far West comme on l’appelle, voilà que des pionniers découvre une pépite dans la Big Thunder Mountain.  Et le gisement semble prometteur.  Les Indiens tentent bien d’empêcher la mine de s’installer.  C’est que la malédiction prédit le courroux de l’Oiseau Tonnerre sur quiconque pillerait la montagne.  Faisant fi des mises en garde, Henry Ravenswood crée la Big Thunder Mining Company.  Et sa fortune le conduit à construire un beau manoir sur les hauteurs de la ville.

frontierland musique

Une ville s’organise… jusqu’au malheur…

Les Cheyennes se regroupent en lisière de la ville, à l’extérieur du Fort Comstock si imposant avec son architecture de troncs d’arbres bruts.  A l’intérieur, la ville s’organise …

La Thunder Mesa Road la traverse, conduisant jusqu’au Cottonwood Creek Ranch.  C’est là que s’installent les cow-boys.  Ils se retrouvent pour danser au son du violon dans la grange du Cowboy Cookout Barbecue.  Et derrière l’énorme salle qui accueille les spectacles itinérants, The Chaparral Theater, le premier train s’arrête.

Quelle belle vie à Thunder Mesa … Jusqu’au jour où, en 1860, l’Oiseau Tonnerre se décida à se fâcher.  Un tremblement de terre ravage la ville tuant au passage les époux Ravenswood.  Ils seront enterrés le lendemain … le jour du mariage de leur fille Mélanie.

Un malheur en appelant un autre, le fiancé a disparu.  On raconte que la mariée et les invités ne sortiront jamais du manoir … Parfois, on aperçoit Mélanie à la fenêtre.  On la reconnait à sa robe de mariée qu’elle porte depuis 160 ans, attendant son doux époux.

Promenade zen à Frontierland

frontierland musique

Dans le camp indien, le feu crépite et les insectes nocturnes crissent.  Le vent souffle sur Thunder Mesa, comme ce jour-là.  Sur la rivière, les clapotis de l’eau éclaboussent le Molly Brown et le Mark Twain, ces bateaux qui parcouraient la Rivers of the Far West.

Des bruits étranges viennent de la mine fantôme.  Les machines tournent et les wagons circulent.  On entend même les coups de pioches des mineurs.  Le train semble circuler encore … on l’entend siffler au loin.

Les cow boys ont abandonné la Cottonwood Creek Ranch mais on entend encore les animaux qui caquètent ou aboient.  Les fers des chevaux battent le pavé.

Et le piano du saloon égrène sa musique, rejoint ensuite par l’accordéon et le violon … C’est festif au Lucky Nuggets Saloon.

Et du haut de sa colline, l’étrange maison des Ravenswood nous observe … Ecoutez donc … On dit qu’elle est hantée depuis le jour funeste du mariage de Mélanie … Et dans le cimetière le cœur des époux bat encore…

frontierland musique

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *