fbpx
Current track

Title

Artist

Background

Zorro : un des premiers justiciers Disney

Ecrit par le 26 novembre 2019

Parmi les nombreuses séries d’aventures de Disney, une en particulier reste dans les mémoires encore aujourd’hui : Zorro…

Zorro

Un aventurier unique en son genre.

Aventurier pour les uns, fantasme charismatique pour les autres, Zorro est un héros, symbole de liberté, qui ne laisse aussi personne indifférent.

Petit tour d’horizon du célèbre justicier masqué qui a marqué toute une génération.

Naissance d’une double identité.

Zorro

Comme Clark Kent, jeune homme fragile, plutôt faible et peu dégourdi, notre héros se nomme Don Diego de la Vega…

Il apparaît effectivement comme un jeune homme plutôt mou, ne faisant pas grand-chose…

Etudiant de retour auprès d’un père qui lui reproche son manque d’allant, il retrouve alors sa ville sous le joug d’oppresseurs avides de pouvoir et de richesses.

Une attitude étudiée.

Sans aucune réaction apparente malgré quelques fulgurances de bon aloi pour justifier un peu d’impulsivité inhérente à son immaturité de jeune homme, il se transforme en justicier masqué lorsque les circonstances l’exigent…

Le maintien de sa couverture pour assurer ses missions exige cependant le secret le plus absolu sur ses activités, quitte à devoir passer régulièrement pour ce qu’il n’est pas réellement.

Zorro

Un changement d’apparence.

Superman n’hésite pas non plus à revêtir son costume pour protéger les personnes en détresse.

L’un a des supers pouvoirs, l’autre cependant une détermination et une logistique incroyables… Aidé de son fidèle serviteur et meilleur ami Bernardo et aussi de Tornado, sa splendide monture noire, notre Zorro est l’un des aventuriers qui fait le plus rêver, encore aujourd’hui. Fantôme rejoindra également le petit groupe, monture blanche de Zorro… Il sera associé au jour, Tornado à la nuit…

Un acteur taillé sur mesure pour tenir le rôle.

Suite à un accident, l’acteur Guy Williams décide de passer sa convalescence en entraînements d’escrime.

Cet acteur et mannequin au charisme indéniable remplissait donc parfaitement les conditions physiques pour tenir le rôle du plus aventurier des justiciers.

Zorro

Une intrépidité pas seulement fictive : quand Guy Williams a rejoint Zorro.

L’acteur était tellement investi dans son rôle de Zorro qu’il a réalisé toutes les cascades lui-même, ainsi que tous les combats…

Des blessures parfois réelles.

Ces derniers étaient tournés sur des journées choisies, afin de laisser à l’acteur le temps de cicatriser, de se soigner lors de blessures qui arrivaient relativement souvent.

En effet, il faut savoir que les épées utilisées n’étaient pas mouchetées, les pointes n’en étaient donc pas protégées !

Une popularité extraordinaire.

Une cape, un héros, un masque, un chapeau et l’incomparable charisme de Guy Williams : il ne fallait rien de moins pour créer alors l’un des plus populaires héros de film d’aventures.

Passionnant le spectateur par sa double identité, à la fois celle d’un héros intrépide bravant tous les dangers et celle d’un jeune homme de bonne famille semblant plutôt faible de caractère et réservé sauf quelques fulgurances, Zorro représente donc tout un symbole.

La signature : un « Z » fédérateur.

Pour l’anecdote, divers produits dérivés furent commercialisés face à la notoriété toujours grandissantes de l’un des plus impressionnants et originaux héros « Disney ».

Attardons-nous cependant sur l’un d’eux : de petites épées, jouets pour les enfants, avec des craies au bout… Bien de spersonnes se retrouvèrent avec des « Z » tracés sur les murs de chez eux, intérieurs comme extérieurs !

Un parallèle amusant.

Il est drôle de se dire qu’à bien des années d’écart, il fut possible d’assister à un phénomène ressemblant à celui de la chanson « libérée, délivrée », de la Reine des Neiges… Un enchantement pour les plus jeunes dont les adultes restent marqués, que ce soit par exaspération ou amusement !

Une série télévisée reflétant parfaitement « l’esprit Disney ».

Effectivement, nous pouvons observer que dès cette période, des caractéristiques propres aux œuvres Disney quelles qu’elles soient ressortaient déjà. Prenons la plus évidente d’entre elles : la création des personnages.

La création des personnages.

Si d’une part nous pouvons comprendre dès le premier abord qu’une vraie idée de bonne morale, de belles valeurs est ici véhiculée, les personnages sont une fois de plus mis au service d’une lisibilité universelle de l’œuvre ingénieuse qu’est Zorro.

Des personnages marqués, drôles et attachants.

Qu’il s’agisse d’un méchant un peu lourdaud comme le sergent Garcia, d’un attendrissant maladroit comme le brave Bernardo (encore qu’ici cette maladresse ne soit bien souvent que volontairement apparente), ou encore d’une rigoureuse probité telle que celle de Don Alejandro, le père de Zorro, des traits de caractères parfois caricaturaux permettent de bien situer et mémoriser des personnages susceptibles de parler à ou d’amuser tout un chacun.

Et le renard dans tout cela ?

Zorro signifiant « renard » en espagnol, on constate une fois de plus une référence à un animal considéré comme rusé et particulièrement malin dans l’inconscient collectif.

Zorro, Robin des bois et Zootopie : un point commun manifeste.

Le renard, cet animal rusé, malin et profondément bon : une image qui se retrouve en effet dans les trois œuvres.

Dans chacune, le héros a besoin de justice, dans Zootopie il finit par devenir bon en entrant dans les forces de l’ordre…

De plus, le renard est parfois obligé de passer par des comportements quelque peu limite pour obtenir un résultat de justice, d’équité dans la solidarité. A chaque fois, nous avons un renard hors-la-loi!

Un joli paradoxe : une série aussi ancienne que moderne.

Zorro façon Disney date en effet de 1957. Pour sa première diffusion, la série a été diffusée du 10 octobre 1957 au 2 avril 1961. La série a donc profondément marqué toute une génération.

Un héros des temps modernes.

Cependant, un tel justicier, dans sa soif de justice, de liberté dans la solidarité, ne constitue-t-il pas, finalement, un parfait héros des temps modernes ?

En vous souhaitant un sublime visionnage d’une série exceptionnelle tant par la forme que le contenu, nous ne pouvons que terminer en disant qu’une fois de plus, Disney a su diffuser sa magie de façon magistrale, dans une manière de faire qui ne date pas d’hier.

Découvrez Disneyland Paris à prix réduit !

Même si Zorro a maintenant quitté le parc, il reste possible pour vous de vivre à Euro Disney – euh… Disneyland Paris – d’incroyables aventures. Et grâce à DLRP et 365Tickets, c’est possible pour un prix riquiqui !

365Tickets est le leader de la vente de billets touristiques, et ce depuis 1997 ! Il ne s’agit donc pas d’un hasard si le site profite d’un partenariat avec Disneyland Paris, permettant d’offrir les billets au meilleur prix !

De plus, avec le code DLRP5, vous bénéficierez alors d’une réduction supplémentaire de 5%, à valoir sur les billets du parc. Alors, qu’attendez-vous ?

Taggé comme

Commentaires

Laisser un commentaire