fbpx

Ca s’est passé un… 19 avril : Milt Kahl

Ecrit par le 19 avril 2019

1987 : décès de Milt Kahl, animateur

Une fois n’est pas coutume, c’est à un Nine Old Men que l’on rendra hommage, l’un de ces hommes sans qui la magie de Disney ne serait pas ce qu’elle est.

Engagé en 1934 aux studios Disney, il se voit confier quelques animations de courts métrages de Mickey.  Mais c’est sur Blanche-Neige et les sept nains que son talent va exploser en donnant vie aux animaux. 

Au début des années 40, il sort la production de Pinocchio de son enlisement, en prenant le parti de dessiner le héros non pas comme un jouet mais comme un petit garçon, à qui il ajoute des rivets aux articulations.  L’idée est adoptée avec enthousiasme…

Après avoir donné vie à plusieurs personnages dans Cendrillon, il reviendra à sa passion d’animer des animaux avec le flamants rose d’Alice.

Mais selon son propre aveu, son personnage préféré fut Merlin l’Enchanteur dans lequel il a pu transférer son caractère bien trempé et ses colères noires légendaires.

Pour beaucoup pourtant, c’est avec le personnage de Shere Khan dans le livre de la jungle qu’il atteint le sommet de son art.  Il lui donnera la finesse et la grâce d’un félin, alliée à une méchanceté sourde, sans pourtant avoir de modèle à dessiner.

Après la mort de Walt, Milt Kahl déplorera le manque de saveur des films produits.  Il laissera pourtant encore quelques personnages de légende qui donne encore aujourd’hui la saveur de ces films …

Il terminera sa carrière avec l’animation de la terrible Medusa dans Les Aventures de Bernard et Bianca.  Ses célèbres coups de gueule l’auraient-elles inspiré pour donner à cette femme, colérique et autoritaire, ces incroyables mimiques ?

Le 19 avril c’est aussi …

2011 : Sortie aux Etats-Unis du film La Fabulous Aventure de Sharpay

Ce film, sorti directement en video est un spin-off de High School Musical, centré sur le personnage de Sharpay Evans.  La jeune fille est invitée à jouer à Broadway, c’est la gloire !  Mais le monde de paillettes promet souvent de dures désillusions. Et si c’était son chien qui était la vedette et pas elle ?


Commentaires

Laisser un commentaire


DLRP

Current track
TITLE
ARTIST

Background